La Quinzaine (littéraire) à Quinquante ans

A l’occasion de cet anniversaire, La  Quinzaine littéraire publie une lettre* reçue d’un lecteur pour fêter ce « passage »
ainsi que
le texte que Jean Marie Le Clézio avait écrit à l’occasion d’un autre de ses anniversaire, celui de sa prime jeunesse (20 ans)

Le court extrait donné ici, et qui dit avec amitié ce que sont alors pour JMLC ces pages, provient de cette lettre.

JE N Y PENSE PAS COMME À UN JOURNAL - letcr1-exp

Parcours de lecture

JE N Y PENSE PAS COMME À UN JOURNAL - s

En clair

JE N Y PENSE PAS COMME À UN JOURNAL -txt0

* La première reçue

___
On pourra regretter que la page Facebook de la revue ne soit plus alimentée depuis le numéro 1144, que par des photos de la couverture.


 

Je n’y pense pas comme à un journal ou à une revue. La quinzaine a été pour moi comme un guide ou un compagnon de route


2 commentaires sur “La Quinzaine (littéraire) à Quinquante ans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s