Un Hymne À La Paix (16 Fois) – Voix De Femmes – Laurent Grisel

( …Enfin parce qu’ainsi, au centre des seize hymnes, comme leur axe, on sait que sans Voix de Femme il n’y a pas de paix. *)


Slow²Reading

on-ne-fete-pas-d-avoir-gagne-let*

[Quand vient la paix

faire, dire, nourrir
la paix

et LEUR donner.]

*


*

on-ne-fete-pas-d-avoir-gagne-letex

Extrait du recueil
« Un hymne à la paix (16 fois) »

de Laurent Grisel

 (Pour le parcours de lecture cliquer sur l’image)

 


 

Proposition du texte en voix :


Voix de Femme

On accueille la paix, on lui ouvre les bras –
allègres : quitter les usines d’armes,
plus de caisses d’obus ; sortir en plein jour,
le ciel est sans avions.
 
Et ces gars que la guerre nous a
rendus, étrangers, mutilés tous,
on les prend dans nos bras.
On fait vie avec. On refait vie avec.
 
Aller librement dans les ruines,
chercher librement de quoi nourrir,
habiller, bercer – se blottir, se reposer –
ouvrir grand les bras, embrasser,
recevoir les baisers, aimer,
serrer fort.
 
On va dans la paix
 
par écœurement du sang versé,
par lassitude d’avoir tant de morts à enterrer et d’être
encore vivantes,
par désir de silence,
par envie de dormir –
 
pour se réveiller,
pour s’y mettre, à nettoyer le plancher, à lessiver le
sang noirci,
pour faire tomber les ruines et en profiter, faire de
nouveaux plans, une passerelle,
planter un jardin qui ne sera pas dévasté –
 
pour avoir le temps,
pour partir à la recherche de ceux qui restent – qui a
survécu ?
pour se venger, enquêter, poursuivre,
les jeter en prison, eux –
 
pour prendre le temps,
pour faire des plans – loin et proches,
pour dire à l’enfant né :
toi tu auras le temps –
 
 
 
pour dire, pour que tous disent :
il y a défaite
générale.
On ne fête pas d’avoir gagné :
personne n’a gagné.
Perdu, nous avons tous perdu, tout le monde a
perdu,
il n’y a pas de victoire.
On fête : pas de victoire ;
on ne fête pas d’avoir été vainqueurs.
On fête : tous vaincus.
On fête : enfin il n’y aura plus de vainqueurs, jamais.
 
On fait des enfants qui vivront.

UN HYMNE À LA PAIX (16 FOIS) – LAURENT GRISEL – 3

( …Enfin parce qu’ainsi, au centre des seize hymnes, comme leur axe, on sait que sans Voix de Femme il n’y a pas de paix. *)


Slow²Reading

[la guerre tue … rend autre, mutile aussi …
que faire avec ceux qui reviennent ainsi ?]

« Et …

CES GARS QUE LA GUERRE NOUS A RENDUS - letcr1-exp

(si tu es novice, une lecture plus facile pour commencer
avec les liens d’un mot à l’autre
– à cliquer -)

CES GARS QUE LA GUERRE NOUS A RENDUS - letc1-sr

Extrait du recueil
« Un hymne à la paix (16 fois) »

de Laurent Grisel

Parcours de lecture

CES GARS QUE LA GUERRE NOUS A RENDUS - sr

L’extrait

CES GARS QUE LA GUERRE NOUS A RENDUS - letc1-txt0r

Un entretien avec l’auteur à propos de ce livre
Son site  imagine36tigres

____________________________

les TAGS
donnent des mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir une image, cliquer dessus


Merci de signaler une  erreur


On accueille la paix, on lui ouvre les bras –
allègres : quitter les usines d’armes,
plus de caisses d’obus ; sortir en plein jour,
le ciel est sans avions.
 
Et ces gars que la guerre nous a
rendus, étrangers, mutilés tous,
on les prend dans nos bras.
On fait vie avec. On refait vie avec.
 
Aller librement dans les ruines,
chercher librement de quoi nourrir,
habiller, bercer – se blottir, se reposer –
ouvrir grand les bras, embrasser,
recevoir les baisers, aimer,
serrer fort.

UN HYMNE À LA PAIX (16 FOIS) – LAURENT GRISEL – 2

( …Enfin parce qu’ainsi, au centre des seize hymnes, comme leur axe, on sait que sans Voix de Femme il n’y a pas de paix. *)


Slow²Reading

QUE POUVONS NOUS FAIRE - letc1-exp

(si tu es novice, une lecture plus facile pour commencer
avec les liens d’un mot à l’autre
– à cliquer -)

QUE POUVONS NOUS FAIRE - letc1-sr

 

Extrait du recueil
« Un hymne à la paix (16 fois) »

de Laurent Grisel

Parcours de lecture

QUE POUVONS NOUS FAIRE - sr

L’extrait

QUE POUVONS NOUS FAIRE - txt0r

 Un extrait un peu plus grand

 QUE POUVONS NOUS FAIRE - txt1r

Un entretien avec l’auteur à propos de ce livre
Son site  imagine36tigres

____________________________

les TAGS
donnent des mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir une image, cliquer dessus


Merci de signaler une  erreur


Que pouvons-nous faire pour les morts
sinon penser, se rassembler, crier : Plus jamais ça ?
Comment faire
avec les vivants
nous qui ne savons quoi leur dire –
nous qui ne savons nous y prendre
sinon faire tout comme eux ?

UN HYMNE À LA PAIX (16 FOIS) – LAURENT GRISEL – 1

( …Enfin parce qu’ainsi, au centre des seize hymnes, comme leur axe, on sait que sans Voix de Femme il n’y a pas de paix. *)


Slow²Reading
NOUS NOUS DEMANDONS POURQUOI - letcr1


Extrait du recueil
« Un hymne à la paix (16 fois) »

de Laurent Grisel

Parcours de lecture

NOUS NOUS DEMANDONS POURQUOI - s

L’extrait

NOUS NOUS DEMANDONS POURQUOI - txt0

Un entretien avec l’auteur à propos de ce livre
Son site  imagine36tigres

____________________________

les TAGS
donnent des mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir une image, cliquer dessus


Merci de signaler une  erreur


Elles ne se sont pas jetées devant les trains.
Elles nous ont laissés partir.
Elles avaient des fleurs, des baisers, des larmes –
elles sont de plus en plus petites devenues
comme si nous étions immobiles
et elles parties.
 
Nous nous demandons pourquoi nous sommes
encore là,
parmi les vivants. Nos morts restent avec nous.
Ils nous regardent d’un regard brûlant.
 
Nous savons ce qu’est une colline, et y monter.
Un trou.
Nous savons ce qu’est une haie, une haine.
Une route, toute route.
Nous savons aller d’un point à un autre. Être
immobiles, attendre.
Être assourdis. Être ensevelis.