DOUBLE EXPOSURE – Maryse HACHE – Tina KAZAKHISHVILI – 3

[Douceur de ce double regard
et de l’écho des paroles
qui parlent de l’enfant]

ceinture foulard dociles te - txt1-exp

Reflets du monde, lumineux portraits, titres botaniques et vers justifiés :
« Double Exposure »
de
Maryse Hache et Tina Kazakhishvili

« rosa blanda carpohispida« 

—-

Parcours de lecture

ceinture foulard dociles te - s

 —

L’extrait

ceinture foulard dociles te - txt0

Extrait plus complet

ceinture foulard dociles te - txt1

 —

 

Présentation sur Publie.net

En librairie de Publie.net

____________________________

Les TAGS
donnent des mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir cliquer


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur 


rosa blanda carpohispida
 
deux fois en une prairie
joues de cerises où sont
disparus jaune diaphanes
 
escargots main droite ou
main gauche petit vent à
devinette ne crains rien
 
ceinture foulard dociles
te sont conquête trésors
la vie t’aimera toujours

MARYSE HACHE ET TINA KAZAKHISHVILI – ASILE -2

 

[Une grande proximité en image et en paroles entre Maryse Hache, Tina Kazakhishvili et ces hôtes du silence et des craintes.
(Comme un écho, mais moins désespéré et avec une écriture plus actuelle, du travail qu’avaient menés de René Taesch et Yves Robert sur le milieu des clochards messins
« Portrait de groupe avant démolition« ) *]

TU VOIS LA AU DEDANS  - letcr1-exp-


(novice ? clique sur l’image)

Extrait du recueil « Asile »

Asile - couverture

Textes de Maryse Hache
 et photographies de  Tina Kazakhishvili

parcours de lecture

TU VOIS LA AU DEDANS  - sr

En clair

TU VOIS LA AU DEDANS  - txt0r

Le site de Tina Kazakhishvili

Maryse Hache sur Publie.net

Une présentation du livre papier (existe en version numérique) 


 Merci de signaler une erreur 

* les photographies de René Taesch se trouvent également (en totalité) ici
Sur la troisième, celui que les abonnés du quai des régates et des bancs de l’esplanade nommaient Depardieu .


 


il brille le reflet de puissance la morsure des fois juste au-dessus des yeux là tu vois là au-dedans ça coule les larmes je mange nu la solitude s’étale dans l’assiette attendre obstinément attendre elle attend encore bien appliquer ma main sur ma bouche qu’il aille pas sortir les mêmes crapauds qu’hier s’asseoir tenir sa tête dans les mains je fatigue il s’ennuie c’est l’ennui muet ça parle de rien que lui s’étale l’ennui s’attache se frotte entre et sort l’ennui du couloir.

DOUBLE EXPOSURE – Maryse HACHE – Tina KAZAKHISHVILI – 2

Slow²Reading 
DES VIOLETS TE PARENT - letcr1
 —

Reflets du monde, lumineux portraits, titres botaniques et vers justifiés :
« Double Exposure »
de
Maryse Hache et Tina Kazakhishvili

 —-

Parcours de lecture

DES VIOLETS TE PARENT - s

 —

L’extrait

DES VIOLETS TE PARENT - txt0

Extrait plus complet

DES VIOLETS TE PARENT - txt1

(Rem :La grille est en double exposure²)

Présentation sur Publie.net

En librairie de Publie.net

____________________________

Les TAGS
donnent des mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir cliquer


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur 


hésites chevelure
échancrure cou et
fourrure fente au
 
crâne ébouriffure
aux heures aurore
éclaboussures des
 
violets te parent
aux épaules d’une
jeunesse parfumée

(en vers justifiés dans l’original)

DOUBLE EXPOSURE – Maryse HACHE – Tina KAZAKHISHVILI – 1

Slow²Reading
GARDE LES YEUX OUVERTS - letcr1

 —

Reflets du monde, lumineux portraits, titres botaniques et vers justifiés :
« Double Exposure »
de
Maryse Hache et Tina Kazakhishvili

 —-

Parcours de lecture

GARDE LES YEUX OUVERTS - s

L’extrait
sur babelio
*

GARDE LES YEUX OUVERTS - txt0

Extrait plus complet

GARDE LES YEUX OUVERTS - txt1

(Rem :La grille est en double exposure²)

Présentation sur Publie.net

En librairie de Publie.net

____________________________

Les TAGS
donnent des mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir cliquer


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur 


femme des murailles
ondulée de bravoure
et défi qu’importun

ne s’approche garde
les yeux ouverts la
bête t’a offert son

cuir protecteur tes
boucles te sont des
talismans tu règnes