[Almanach] … Pascal Gibourg

[L’errance de l’aliéné]

Dimanche 13 Juillet 2008
aux éditions Publie.net
Pascal Gibourg
donnait :
Facultés de Michaux

 CELUI QUI EST PASSÉ-letcr1-exp

        (à cliquer pour obtenir le parcours de lecture)


L’extrait complet


Avec la drogue, et suite à une erreur de dosage, il fera lui-même l’expérience de la démence. Une expérience épouvantable qu’il relate dans Misérable miracle, titre qui en dépit de sa musicalité résonne comme une condamnation de ces pratiques auxquelles il s’adonne et qu’il poursuivra cependant. Quand il reviendra sur cet épisode traumatisant dans Connaissance par les gouffres, il dira que celui qui est passé « météoriquement » par là est comme né une seconde fois. L’empathie avec laquelle il commentera certains dessins d’aliénés viendrait en partie de là. Il veut mettre son écriture au service d’un monde condamné au silence ou aux hurlements. Raconter la folie est une tâche titanesque. Michaux n’a sans doute fait qu’aborder l’île, je doute qu’il l’ait traversée de part en part. Il retient cependant quelque chose d’essentiel, d’autant plus important que parlant à tous, plus ou moins directement. Selon lui, ce qui caractérise l’aliénation, c’est l’étrangeté. L’étrangeté du corps de l’aliéné. Son corps ne lui appartient plus. Cette fameuse cénesthésie, sensation interne, globale, qui donne le sentiment d’être soi, d’habiter son corps comme sa maison, dans ces cas là devient malaise, expulsion de soi par soi ou par un autre. Sans son corps qu’il perçoit comme un autre, un double, ou, plus terrible encore, qu’il a la conviction qu’on lui a dérobé, l’aliéné est perdu. Plus de jouissance, un mot clé qui revient souvent sous la plume de Michaux quand il s’agit de décrire les états du corps et du psychisme.

 

L’ÉVIDENCE ABSURDE – RENÉ DAUMAL – Liberté sans espoir 5

(Merci   de m’avoir signalé un problème pour l’agrandissement des images)

 

[Définition paradoxale du renoncement]

L ACTE DE RENONCEMENT - letcr1-exp

(Une conception de la révolte qui nous donne
à réexaminer le sens de la carte du mat)


Extrait du recueil d’essais
« L’Evidence absurde 1926-1934 – Essais et notes 1 »
de René Daumal

dans « Liberté sans espoir »

parcours de lecture
L ACTE DE RENONCEMENT - s

En clair

L ACTE DE RENONCEMENT - txt0

 Un extrait plus long

L ACTE DE RENONCEMENT - txt1

____________________________

les TAGS
donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir cliquer


Merci de signaler une erreur 


Mais parler de résignation n’est pas un sortilège qui fait trouver tout à coup la paix et le bonheur; bien souvent, ce ne sont pas des résignés, mais des faibles, ceux qui croient avoir conquis le calme intérieur. Ils répètent comme des charmes abrutissants les quelques règles de conduite qu’on leur a apprises, et vivent ainsi dans une abjecte tranquillité. Ils acceptent tout, mais ne nient rien, et par ce consentement ne veulent vivre que cette vie, ornée d’espoirs insaisissables qui amusent leur lâcheté. La résignation ne peut être que l’abandon volontaire d’une révolte possible. Le résigné doit à chaque instant être prêt à se révolter; sinon la paix s’établirait dans sa vie, et il dormirait en recommençant à consentir à tout. L’acte de renoncement n’est pas accompli une fois pour toutes, mais il est un sacrifice perpétuel de la révolte.

LE PORTRAIT DE DORIAN GRAY – OSCAR WILDE – 5

Slow²Reading

[Fascination du peintre pour son (futur modèle)
le destin de l’un et de l’autre est en marche]


J AI FAIT DEMI TOUR ET J AI VU - letcr1-exp


(Si tu es novice
ici les liens entre les mots sont donnés
–  à cliquer – )
J AI FAIT DEMI TOUR ET J AI VU - letcr1-sr


Extrait du roman « Le Portrait de Dorian Gray »
d’ Oscar Wilde

(Nouvelle traduction de Christine Jeanney éditeur publie.net )

Parcours de lecture
J AI FAIT DEMI TOUR ET J AI VU - sr

L’extrait en clair

J AI FAIT DEMI TOUR ET J AI VU - txt0r

Extrait plus long

J AI FAIT DEMI TOUR ET J AI VU - txt1r

 


* Slow²Reading : lecture lettre à lettre conformément à la « prière des mots »


Merci de signaler une erreur 


Je parlais depuis dix minutes avec d’imposantes douairières, toutes pomponnées, et des académiciens assommants, et j’ai soudain réalisé qu’un regard me fixait. J’ai fait demi-tour et j’ai vu Dorian Gray pour la première fois. Quand nos yeux se sont croisés, j’ai senti que je devenais pâle. Et une étrange sensation de terreur m’a envahi. Je savais que j’avais en face de moi un être totalement fascinant et que, si je le laissais faire, il m’absorberait tout entier, moi, mon âme, et même mon talent. Je ne veux pas que ma vie soit influencée par l’extérieur. Vous savez, Harry, comme je suis indépendant de nature. Mon père me destinait à l’armée. J’ai insisté pour aller à Oxford. Ensuite il m’a fait inscrire à Middle Temple. Avant d’avoir avalé une demi-douzaine de dîners, j’ai quitté le barreau et annoncé ma décision de devenir peintre. J’ai toujours été mon seul maître ; enfin je l’avais toujours été, jusque-là, jusqu’à ce que je rencontre Dorian Gray. Voilà — je ne sais pas comment vous l’expliquer. Quelque chose me disait que j’étais proche d’un bouleversement terrible dans ma vie. J’ai eu cette sensation étrange que le Destin me réserverait des joies exquises, des chagrins délicieux aussi. Et j’ai su que si je parlais à Dorian, je tomberais immédiatement sous sa coupe, qu’il valait mieux ne pas lui parler. J’ai eu peur, j’ai décidé de partir. Ce n’est pas ma conscience qui m’a poussé à agir ainsi ; c’est la lâcheté. Je ne me félicite pas d’avoir tenté de fuir.

EN TAXI DANS JÉRUSALEM – SABINE HUYNH – ANNE COLLONGUES – 2



JE VOUS RACONTE - letc1



—-

Lecture plus lente

JE VOUS RACONTE - let1




Extrait de « En taxi dans Jérusalem »

de Sabine Huynh

(« Faites comme chez vous ! »)

parcours de lecture

JE VOUS RACONTE - s

L’extrait complet sur babelio

*

JE VOUS RACONTE - txt0

Extrait plus complet
JE VOUS RACONTE - txt1

Une présentation du livre de Sabine Huynh & Anne Collongues sur publie.net


Les TAGS
donnent des mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir cliquer


Merci de signaler une erreur 


Je vous raconte tout ça parce que de vous avoir rencontrée a fait remonter des souvenirs. Je vous en dirai plus sur elle, la prochaine fois, si nous nous revoyons. 

LE GRAND MEAULNES – ALAIN FOURNIER – 27



POUR L INSTANT - letc21
—-

(Pour une lecture plus lente encore)

POUR L INSTANT - letc1

Extrait du roman « Le grand Meaulnes » de Alain Fournier

Parcours de lecture

POUR L INSTANT - s

En clair sur babelio

*

POUR L INSTANT - txt1

Un extrait plus long qui contient cette citation

POUR L INSTANT - txt2

 


____________________________

Les TAGS donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir une image la cliquer


N’hésitez pas à signaler une erreur


N’avait-il pas été jusqu’au bout de son aventure ?… N’avait-il pas obtenu cette fois tout ce qu’il désirait ? C’est à peine s’il avait eu le temps de repasser à l’aise dans sa mémoire toute la belle conversation du matin. Pour l’instant, il ne s’agissait que de partir. Et bientôt, il reviendrait – sans tricherie, cette fois…

LUMINEUX RENTRE CHEZ LUI – ANDRE DHÔTEL – 1

(Bientôt, après Jean Giono
Pour saluer Giono-couverture un livré dédié à André Dhôtel)

C EST LA PREMIERE FOIS -letc0
 


(plus facile,
avec le repère des mots)

C EST LA PREMIERE FOIS -letc11


—     

Extrait du roman « Lumineux rentre chez lui»
de André Dhotel

 —

Parcours de lecture

C EST LA PREMIERE FOIS -s

En clair  sur babelio

*

C EST LA PREMIERE FOIS -txt


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur 


C’est la première fois que je ne trouve pas une citation pour exprimer le sens ou la valeur d’un événement.

LE GRAND MEAULNES – ALAIN FOURNIER – 23


POUR LA PREMIERE FOIS MEAULNES-let                                                                               

Extrait du roman « Le grand Meaulnes » de Alain Fournier

Parcours de lecture

POUR LA PREMIERE FOIS MEAULNES-s

En clair sur babelio

*

POUR LA PREMIERE FOIS MEAULNES-txt

Un extrait plus long qui contient cette citation

POUR LA PREMIERE FOIS MEAULNES-txt2

____________________________

Les TAGS donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir une image la cliquer


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur – merci d’avance


La course avait fini trop tôt. Il était quatre heures et demie et il faisait jour encore, lorsque Meaulnes se retrouva dans sa chambre, la tête pleine des événements de son extraordinaire journée. Il s’assit devant la table, désœuvré, attendant le dîner et la fête qui devait suivre.
De nouveau soufflait le grand vent du premier soir.
On l’entendait gronder comme un torrent ou passer avec le sifflement appuyé d’une chute d’eau. Le tablier de la cheminée battait de temps à autre.
Pour la première fois, Meaulnes sentit en lui cette légère angoisse qui vous saisit à la fin des trop belles journées. Un instant il pensa à allumer du feu ; mais il essaya vainement de lever le tablier rouillé de la cheminée. Alors il se prit à ranger dans la chambre ; il accrocha ses beaux habits aux portemanteaux, disposa le long du mur les chaises bouleversées, comme s’il eût tout voulu préparer là pour un long séjour.