VENUS – LA DÉESSE MAGIQUE DE LA CHAIR – PIOBB – 01

« L’heure est venue d’opérer la synthèse de nos connaissances…

 A FORCE D ANALYSE, NOUS NOUS EGARONS DANS UNE MULTITUDE DE FAITS DONT NOUS N APERCEVONS PLUS LA COORDINATION-let

… Silence. »

Extrait de l’essai « VENUS – La déesse magique de la chair »
de Pierre Piobb

parcours de lecture

A FORCE D ANALYSE, NOUS NOUS EGARONS DANS UNE MULTITUDE DE FAITS DONT NOUS N APERCEVONS PLUS LA COORDINATION-s

En clair

*

A FORCE D ANALYSE, NOUS NOUS EGARONS DANS UNE MULTITUDE DE FAITS DONT NOUS N APERCEVONS PLUS LA COORDINATION-txt


___________________________________

Pour agrandir la grille de jeu, cliquer dessus


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur – merci d’avance


L’heure est venue d’opérer la synthèse de nos connaissances. A force d’analyse, nous nous égarons dans une multitude de faits dont nous n’apercevons plus la coordination. Mais, quand nous voulons rassembler les données de notre expérience positive, quand nous voulons, en un mot, faire la philosophie de nos sciences, notre raison se heurte à des mystères insondables. D’où viennent tous ces dieux devant lesquels l’humanité se prosterna et se prosterne encore ? A quoi servent tous ces mondes que notre oeil découvre dans le firmament étoilé ? Quels rôles jouent en face de l’univers les divers peuples qui s’agitent misérablement sur ce minuscule sphéroïde terrestre ? Mystère !