LE GRAND MEAULNES – ALAIN FOURNIER – 35

[ Les trésors du bohémien déstabilisent la classe]

LES UNS FEUILLETAIENT D UNE MAIN - letc1-s

… et écrivaient la dictée de l’autre main. »

—-

(sans les liens d’un mot à l’autre)

LES UNS FEUILLETAIENT D UNE MAIN - letc1-exp

(à cliquer)

Extrait du roman « Le grand Meaulnes » de Alain Fournier

Parcours de lecture

LES UNS FEUILLETAIENT D UNE MAIN - sr
(à cliquer)

En clair

LES UNS FEUILLETAIENT D UNE MAIN - txt0r

 —

Un extrait plus long qui contient cette citation

LES UNS FEUILLETAIENT D UNE MAIN - txt1r

 


____________________________

Les TAGS donnent des mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir cliquer


N’hésitez pas à signaler une erreur


Passèrent aussi des livres tout neufs, dont j’avais, avec convoitise, lu les titres derrière la couverture des rares bouquins de notre bibliothèque : La Teppe aux Merks, La Roche aux Mouettes, Mon ami Benoist… Les uns feuilletaient d’une main sur leurs genoux ces volumes, venus on ne savait d’où, volés peut-être, et écrivaient la dictée de l’autre main.

LE GRAND MEAULNES – ALAIN FOURNIER – 34

[ Le lendemain, après la bagarre ]

IL AVAIT LA TETE ET TOUT UN COTE DE LA FIGURE  -  letc1-s

… qui nous avait volés la nuit précédente. »

—-

(sans les liens d’un mot à l’autre)

IL AVAIT LA TETE ET TOUT UN COTE DE LA FIGURE  - letcr1-exp

(à cliquer)

Extrait du roman « Le grand Meaulnes » de Alain Fournier

Parcours de lecture

IL AVAIT LA TETE ET TOUT UN COTE DE LA FIGURE  - sr
(à cliquer)

En clair

IL AVAIT LA TETE ET TOUT UN COTE DE LA FIGURE  - txt0r

 —

Un extrait plus long qui contient cette citation

IL AVAIT LA TETE ET TOUT UN COTE DE LA FIGURE  - txt1r

 


____________________________

Les TAGS donnent des mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir cliquer


N’hésitez pas à signaler une erreur


Le premier que j’aperçus était celui-là même auquel je ne cessais de penser, mais le dernier que j’eusse pu m’attendre à voir en ce lieu. Il était à la place habituelle de Meaulnes, le premier de tous, un pied sur la marche de pierre, une épaule et le coin du sac qu’il avait sur le dos, accotés au chambranle de la porte. Son visage fin, très pâle, un peu piqué de rousseur, était penché et tourné vers nous avec une sorte de curiosité méprisante et amusée. Il avait la tête et tout un côté de la figure bandée de linge blanc. Je reconnaissais le chef de bande, le jeune bohémien qui nous avait volés la nuit précédente.

LE GRAND MEAULNES – ALAIN FOURNIER – 33


DISCUTANT A VOIX BASSE - letcr1


—-

(Pour une lecture plus lente encore
à cliquer)

DISCUTANT A VOIX BASSE - let1

Extrait du roman « Le grand Meaulnes » de Alain Fournier

Parcours de lecture

DISCUTANT A VOIX BASSE - s

En clair

DISCUTANT A VOIX BASSE - txt0

 —

Un extrait plus long qui contient cette citation

DISCUTANT A VOIX BASSE - txt1

 


____________________________

Les TAGS donnent des mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir cliquer


N’hésitez pas à signaler une erreur


Nous partîmes sur la neige, dans un silence absolu.
Meaulnes marchait en avant, projetant la lueur en éventail de sa lanterne grillagée… À peine sortions-nous par le grand portail que, derrière la bascule municipale, qui s’adossait au mur de notre préau, partirent d’un seul coup, comme perdreaux surpris, deux individus encapuchonnés. Soit moquerie, soit plaisir causé par l’étrange jeu qu’ils jouaient là, soit excitation nerveuse et peur d’être rejoints, ils dirent en courant deux ou trois paroles coupées de rires.
Meaulnes laissa tomber sa lanterne dans la neige, en me criant :
« Suis-moi, François !… »

LE GRAND MEAULNES – ALAIN FOURNIER – 32


MEAULNES MARCHAIT EN AVANT - letc1



—-

(Pour une lecture plus lente encore
à cliquer)

MEAULNES MARCHAIT EN AVANT - let1

Extrait du roman « Le grand Meaulnes » de Alain Fournier

Parcours de lecture

MEAULNES MARCHAIT EN AVANT - s

En clair

MEAULNES MARCHAIT EN AVANT - txt0

 —

Un extrait plus long qui contient cette citation

MEAULNES MARCHAIT EN AVANT - txt1

 


____________________________

Les TAGS donnent des mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir cliquer


N’hésitez pas à signaler une erreur


Nous partîmes sur la neige, dans un silence absolu.
Meaulnes marchait en avant, projetant la lueur en éventail de sa lanterne grillagée… À peine sortions-nous par le grand portail que, derrière la bascule municipale, qui s’adossait au mur de notre préau, partirent d’un seul coup, comme perdreaux surpris, deux individus encapuchonnés. Soit moquerie, soit plaisir causé par l’étrange jeu qu’ils jouaient là, soit excitation nerveuse et peur d’être rejoints, ils dirent en courant deux ou trois paroles coupées de rires.
Meaulnes laissa tomber sa lanterne dans la neige, en me criant :
« Suis-moi, François !… »

LE GRAND MEAULNES – ALAIN FOURNIER – 31


« Vacillant comme un homme ivre, le grand garçon, les mains dans ses poches, les épaules rentrées, s’en alla lentement sur le chemin de Sainte-Agathe ; tandis que, dernier vestige de la fête mystérieuse, la vieille berline quittait le gravier de la route et s’éloignait, cahotant en silence, sur l’herbe de la traverse…. 

ON NE VOYAIT PLUS - letc1

—-

(Pour une lecture plus lente encore
à cliquer)

ON NE VOYAIT PLUS - let1

Extrait du roman « Le grand Meaulnes » de Alain Fournier

Parcours de lecture

ON NE VOYAIT PLUS - s

En clair sur babelio

*

ON NE VOYAIT PLUS - txt0

Un extrait plus long qui contient cette citation

ON NE VOYAIT PLUS - txt1

 


____________________________

Les TAGS donnent des mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir cliquer


N’hésitez pas à signaler une erreur


Vacillant comme un homme ivre, le grand garçon, les mains dans ses poches, les épaules rentrées, s’en alla lentement sur le chemin de Sainte-Agathe ; tandis que, dernier vestige de la fête mystérieuse, la vieille berline quittait le gravier de la route et s’éloignait, cahotant en silence, sur l’herbe de la traverse.
On ne voyait plus que le chapeau du conducteur, dansant au-dessus des clôtures…

LE GRAND MEAULNES – ALAIN FOURNIER – 30



« Et tandis qu’il secouait la vitre, le visage collé au carreau, il aperçut, grâce à un coude du chemin, une forme blanche qui courait. C’était, hagard et affolé, le grand pierrot de la fête,…LE BOHEMIEN EN TENUE - letc1… Puis tout disparut. »

—-

(Pour une lecture plus lente encore
à cliquer)

LE BOHEMIEN EN TENUE - let1

Extrait du roman « Le grand Meaulnes » de Alain Fournier

Parcours de lecture

LE BOHEMIEN EN TENUE - s

En clair sur babelio

*

LE BOHEMIEN EN TENUE - txt0

Un extrait plus long qui contient cette citation

LE BOHEMIEN EN TENUE - txt1

 


____________________________

Les TAGS donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir une image la cliquer


N’hésitez pas à signaler une erreur


Et tandis qu’il secouait la vitre, le visage collé au carreau, il aperçut, grâce à un coude du chemin, une forme blanche qui courait. C’était, hagard et affolé, le grand pierrot de la fête, le bohémien en tenue de mascarade, qui portait dans ses bras un corps humain serré contre sa poitrine. Puis tout disparut.

LE GRAND MEAULNES – ALAIN FOURNIER – 29


UNE A UNE LES - letc1


—-

(Pour une lecture plus lente encore
à cliquer)

UNE A UNE LES - let1

Extrait du roman « Le grand Meaulnes » de Alain Fournier

Parcours de lecture

UNE A UNE LES - s

En clair sur babelio

*

UNE A UNE LES - txt0

Un extrait plus long qui contient cette citation

UNE A UNE LES - txt1

 


____________________________

Les TAGS donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir une image la cliquer


N’hésitez pas à signaler une erreur


Une à une, les voitures s’en allaient ; les roues grinçaient sur le sable de la grande allée.