Dictionnaire de l’académie française – MENTEUR

Ici nous avons, en quelques siècles, une incroyable régression de la définition d’un mot qui est pourtant très utilisé dans la langue courante (particulièrement en ces temps de pandémie où chacun accuse l’autre – avec des moyens inégaux parfois – de faux, d’intoxication, de « fake news » … et donc de mentir)

La toute première définition du mot est particulièrement riche.

Menteur - 1694--

(La partie brouillée de la définition
qui apporte une nuance précieuse au sens
est à déchiffrer ci-dessous)

IL SE DIT AUSSI-le

ou (P G)

La dernière version, plus de trois siècles plus tard, est considérablement réduite. Les nuances manquent cruellement.

Menteur - édition actuelle

Les menteurs seraient-ils en régression ?
A écouter ce que nous diffusent les ondes,  on ne le croirait pas.

Quand à ce qu’en pense Jon Ferguson

 


Consolons-nous, il y a pire que le mensonge

« Ce dispositif n’est ni un dispositif médical
au sens du Règlement UE/2017/745 (masques
chirurgicaux), ni un équipement de protection
individuelle* au sens du Règlement UE/2016/425
(masques filtrants de type FFP2). »

A apposer sur un masque fait main en utilisant le guide AFNORspec S76-001

*Un équipement de protection individuelle n’est pas nécessairement un équipement de protection individuelle (au sens du règlement …)

Dictionnaire de l’académie française – Rouge, Vert.

L’évolution des définitions des mots, nous dit beaucoup des portes par lesquelles le sens entre en nous.

 

Rouge édition actuelle

 

Le 11 mai, une partie de la France sera à une des extrémité du spectre … des couleurs.

Metz à l'autre bout du spectre

Jarny à l'autre bout du spectre

Tandis que l’autre …

Vert 1935

(Grâce au retard qu’a pris l’Académie des 40  dans son dictionnaire ?)
… retrouvera l’accès à la nature, aux jardins, aux parcs,
à leur feuilles, leur herbe …Buis les Baronnies retrouve le vert


QUAND LA PERCEPTION-let


Ancienne définition pour l’adjectif rouge

Rouge 1694

Contrairement à la définition récente proposée, celle-ci donne immédiatement à voir une image à notre pensée.

contes-et-histoires-arc-en-ciel-quatorze-nouvelles-sous-le-signe-de-la-diversite-02
Sous l’action conjuguée de la disparition (par disqualification) de la perception directe liée à l’émotion, l’abstraction est devenue progressivement une seconde nature chez l’humain. Au point que la plupart d’entre nous pense qu’il y a une limite précise et objective entre deux couleurs… avant cette limite, ce serait de l’orange, après elle ce serait du rouge.

Et cette croyance en est venue à asservir notre perception au point que, lorsque nous regardons l’arc en ciel, nous voyons distinctement (5,) 6 (ou 7) couleurs !

arc_en_ciel_cc_cheryl_brind

(On peut en guérir !
En fixant suffisamment longtemps une photographie de l’arc en ciel, et en laissant l’oeil libre de … « penser » jusqu’au cerveau – sans passer par la douane filtrante de l’abstraction – , nous pouvons parvenir à voir … l’absence de limite et un dégradé infini entre les deux extrémités du spectre.)
Concernant les couleurs, cette atteinte à notre perception n’a pas de grosses conséquences … pour le reste, nous en voyons l’effet, sans souvent en comprendre la cause, tous les jours. La capacité à l’abstraction étant considérée comme la base de l’intelligence* et pour cette raison devenue l’outil de sélection des élites … ceux qui, à ce jour, sont au commandes de ce monde.


*L’abstraction, c’est à dire la non prise en compte d’un grand nombre de dimensions de la réalité permet ce qui est le plus recherché dans nos civilisation : la vitesse et l’efficience (maximum de « résultats » avec un minimum de ressources.)