LA GRANDE BEUVERIE – RENÉ DAUMAL – 11

Ici René Daumal annonce l’évolution de l’Ecole vers des systèmes éducatifs, de plus en plus outillés, faisant de plus en plus appel au savoir standardisé des « scients » (Celui qui permet de dire à l’étape finale « Je sais tout mais je ne comprends rien« ) et à ses outils de « stockage de l’information.

Il a écrit, en prophète, à un détail près :
« Qu’est-ce qu’on recherche dans un bon tutoriel ? C’est un maître de poche : tous les avantages du maître, sans en avoir les inconvénients. »

René Daumal n’avait cependant pas prévu que, parallèlement, l’on tendrait à effacer chez le maître tout ce que l’on considère comme des « inconvénients » (c’est à dire tout ce qui ne concourt pas à l’efficacité, à court terme, du système)


« Nous avons complètement refait les vieux systèmes pédagogiques. Quatre équipes d’instructeurs s’occupent respectivement de l’éducation physique, de l’éducation artistique, de l’éducation scientifique et de l’éducation religieuse.
Les premiers ont rendu au corps sa place et ses droits…
UN QUART DE LA JOURNEE - letc1

                                                                    …et des Mémoires des grands champions, rédigés en vers mnémoniques et accompagnés de nombreuses illustrations.
Ainsi l’enfant le plus malingre, au bout de deux ans, sans fatigue et sans perte de temps, sait tout ce qui est à savoir sur la culture physique.« 

 Extrait de  « La grande beuverie »
de René Daumal

 —

Lecture plus lente
UN QUART DE LA JOURNEE - let1

———–

Parcours de lecture
UN QUART DE LA JOURNEE - s

En clair sur babelio

*

UN QUART DE LA JOURNEE - txt0

Citation plus complète
UN QUART DE LA JOURNEE - txt1

___________________________________

Les tags donnent des mots
Pour agrandir, cliquer dessus


Merci de signaler une  erreur 


Nous avons complètement refait les vieux systèmes pédagogiques. Quatre équipe d’instructeurs s’occupent respectivement de l’éducation physique, de l’éducation artistique, de l’éducation scientifique et de l’éducation religieuse.
Les premiers ont rendu au corps sa place et ses droits.
Un quart de la journée de l’enfant est consacrée à l’étude des traités de gymnastiques des manuels de tous les sports et des Mémoires des grands champions, rédigés en vers mnémoniques et accompagnés de nombreuses illustrations.
Ainsi l’enfant le plus malingre, au bout de deux ans, sans fatigue et sans perte de temps, sait tout ce qui est à savoir sur la culture physique.

LA GRANDE BEUVERIE – RENÉ DAUMAL – 10

 
C EST AINSI QU A-letc1

   Extrait de  « La grande beuverie »
de René Daumal

 —

Plus difficile
C EST AINSI QU A-let

———–

Parcours de lecture
C EST AINSI QU A-s

En clair sur babelio

*

C EST AINSI QU A-txt

___________________________________

Pour agrandir la grille de jeu, cliquer dessus


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur 

C’est ainsi qu’à notre époque la science se met au service de l’art pour rendre les maisons inhabitables.

LA GRANDE BEUVERIE – RENÉ DAUMAL – 08

« Autour d’une table de roulette …

 UNE CENTAINE D HOMMES DE TOUTES RACES CHACUN PORTANT SON PAVILLON NATIONAL PLANTE DANS LE CRANE-let

                                                                                  … Jouaient gros jeu. »

Extrait de  « La grande beuverie »
de René Daumal

 —

Parcours de lecture
UNE CENTAINE D HOMMES DE TOUTES RACES CHACUN PORTANT SON PAVILLON NATIONAL PLANTE DANS LE CRANE-s

En clair sur babelio

*

UNE CENTAINE D HOMMES DE TOUTES RACES CHACUN PORTANT SON PAVILLON NATIONAL PLANTE DANS LE CRANE-txt

___________________________________

Pour agrandir la grille de jeu, cliquer dessus


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur – merci d’avance


Autour d’une table de roulette, une centaine d’hommes de toutes races, chacun portant son pavillon national planté dans le crâne, jouaient gros jeu.

LA GRANDE BEUVERIE – RENÉ DAUMAL – 07

« J’étais désarçonné de mon corps et, aplati dans la poussière, je regardais d’en bas ma pauvre monture qui ne savait comment se tenir

 LE VIEUX RIGOLAIT JE L AURAIS BIEN GIFLE MAIS C'EST MOI QUI AURAIS RECU MES PROPRES GIFLES-let

                                                             …Il me laissa dans cet état pendant une minute. Enfin il alla chercher une couverture dans un coin, l’étendit à terre et me dit :
– Tu as trop bu. Couche-toi là-dessus, repose ta carcasse et réfléchis. »

Extrait de  « La grande beuverie »
de René Daumal

 —

Parcours de lecture
LE VIEUX RIGOLAIT JE L AURAIS BIEN GIFLE MAIS C'EST MOI QUI AURAIS RECU MES PROPRES GIFLES-s

En clair sur babelio

*

LE VIEUX RIGOLAIT JE L AURAIS BIEN GIFLE MAIS C'EST MOI QUI AURAIS RECU MES PROPRES GIFLES-txt

____________________________

On peut s’aider des TAGS
ils donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir la grille de jeu, cliquer dessus


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur – merci d’avance


Le vieux rigolait. Je l’aurais bien giflé. Mais c’est moi qui aurais reçu mes propres gifles.

LA GRANDE BEUVERIE – RENÉ DAUMAL – 06

IL Y A DES PAROLES QUI N ARRIVENT PAS A DESTINATION ET QUI SE FORMENT EN BOULES ERRANTES GONFLEES DE DANGER-let

… comme la foudre parfois quand elle n’a pas trouvé sa cible« 

Extrait de  « La grande beuverie »
de René Daumal

Parcours de lecture
IL Y A DES PAROLES QUI N ARRIVENT PAS A DESTINATION ET QUI SE FORMENT EN BOULES ERRANTES GONFLEES DE DANGER-s

En clair sur babelio

*

IL Y A DES PAROLES QUI N ARRIVENT PAS A DESTINATION ET QUI SE FORMENT EN BOULES ERRANTES GONFLEES DE DANGER-txt

____________________________

On peut s’aider des TAGS
ils donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir la grille de jeu, cliquer dessus


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur – merci d’avance


Il y a des paroles qui n’arrivent pas à destination et qui se forment en boules errantes , gonflées de danger, comme la foudre parfois quand elle n’a pas trouvé sa cible,

LA GRANDE BEUVERIE – RENÉ DAUMAL – 05

EN GENERAL ON PARLE COMME ON TIRERAIT DES COUPS DE FUSIL AU PETIT BONHEUR ENTENDE QUI PEUT-let

Extrait de  « La grande beuverie »
de René Daumal

Parcours de lecture
EN GENERAL ON PARLE COMME ON TIRERAIT DES COUPS DE FUSIL AU PETIT BONHEUR ENTENDE QUI PEUT-s

En clair sur babelio

*

EN GENERAL ON PARLE COMME ON TIRERAIT DES COUPS DE FUSIL AU PETIT BONHEUR ENTENDE QUI PEUT-txt

____________________________

On peut s’aider des TAGS
ils donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir la grille de jeu, cliquer dessus


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur – merci d’avance


En général on parle comme on tirerait des coups de fusil au petit bonheur, entende qui peut.

LA GRANDE BEUVERIE – RENÉ DAUMAL – 04

ALORS IL S INSTALLA A SA TABLE DE TRAVAIL ET SE FIT APPORTER TOUS LES DOCUMENTS LAISSES AU COURS DES SIECLES

Extrait de  « La grande beuverie »
de René Daumal

Solution

ALORS IL S INSTALLA A SA TABLE DE TRAVAIL ET SE FIT APPORTER TOUS LES DOCUMENTS LAISSES AU COURS DES SIECLES -s

En clair sur babelio

*

____________________________

On peut s’aider des TAGS
ils donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir la grille de jeu, cliquer dessus


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur – merci d’avance