[Almanach] André Rougier …

[Le lundi 12 mai 2014, André Rougier, en ses Confins s’interrogeait
(et nous emportait avec lui dans son questionnement) sur les hommes inventifs
transitant par la pensée d’un génie
il concluait alors (émerveillé de la co-incidence …)*]

QUE DIRE D AUTRE SINON -letcr1-exp

[à cliquer pour obtenir le parcours de lecture]

Le texte complet


* comment ne pas l’être ?

JOURNAL D’UN AFFRANCHI (CXLVII): Fables du déclin – ANDRÉ ROUGIER

En ses confins, où il tisse son « Journal d’un affranchi »
André Rougier
 inscrit la page qu’il intitule
«  Fables du déclin »

qu’il traque partout où ce qui était vie devient poussière.

 LA PAROLE EST - letcr11                                                                                 

parcours de lecture
LA PAROLE EST - ss

En clair

LA PAROLE EST - txt0

La page du traité de fascination

«  Fables du déclin »



la parole est toujours départ, jamais bornage

TRAITÉ DE FASCINATION (LXVIII) : Noli me tangere ? – ANDRÉ ROUGIER

En ses confins, où il déplie son « Traité de Fascination »
André Rougier
 inscrit la page qu’il intitule
«  Noli me tangere? »

où rien ne le forcera à se rendre.

  O SURENCHERE DES SERMENTS QUI S IMBRIQUENT-let

                                                                                  …, se font écho, viennent restituer la royauté balbutiante, sans mitoyennetés, qui disperse et déchire tes règles opiniâtres … »

parcours de lecture
O SURENCHERE DES SERMENTS QUI S IMBRIQUENT-s

En clair

O SURENCHERE DES SERMENTS QUI S IMBRIQUENT-txt

La page du traité de fascination

«  Noli me tangere ? »


ô surenchère des serments qui s’imbriquent, se font écho, viennent restituer la royauté balbutiante, sans mitoyennetés, qui disperse et déchire tes règles opiniâtres

TRAITÉ DE FASCINATION (LXII): Les dérobades – ANDRÉ ROUGIER

(Version corrigée … mille millions d’excuses André )

En ses confins, où il déplie son « Traité de Fascination »
André Rougier
 lui donne la page qu’il intitule
«  Les dérobades »
où tout approche et fait craindre.

 « camouflant les coulisses, les raccourcis, … »

LES RUELLES AUX ECHOS VIDES LES FEES VENUES S Y ATTARDER Y CLORE LEURS RAUQUES PRODIGES LEURS CRUES SANS FARD-cccc

leurs feux agiles… »

parcours de lecture
LES RUELLES AUX ECHOS VIDES LES FEES VENUES S Y ATTARDER Y CLORE LEURS RAUQUES PRODIGES LEURS CRUES SANS FARD-ss

L’extrait complet

LES RUELLES AUX ECHOS VIDES LES FEES VENUES S Y ATTARDER Y CLORE LEURS RAUQUES PRODIGES LEURS CRUES SANS FARD-t

«  Les dérobades »


les ruelles aux échos vides, les fées venues s’y attarder, y clore leurs rauques prodiges, leurs crues sans fard, leurs feux agiles