[Almanach] les éditions Qazaq – … Lucien Suel, il y a un an

*


laisse-tes-mains-au-dessus-des-draps-let*

[Une écriture buissonnière]

*

*

*

*

*


[Publié aux éditions Qazaq
le 4 octobre 2016]

Lucien Suel
donne

« Sombre Ducasse« 

Dimanche 4 Octobre 2015

(extrait de
DERNIÈRE CHARRETTE AVANT L’ÉCHAFAUD.)

laisse-tes-mains-au-dessus-des-draps-letex

(à cliquer pour obtenir le parcours de lecture)


La présentation du recueil par  Jan Doets
sur le site « des cosaques des frontières » :


Lucien Suel en son SILO


Proposition de lecture du texte


& puis une autre mort, accidentelle ! Extrême-Onction volatile après des semaines de privation… & puis la participation aux funérailles… & puis l’unique inhumation dans le cerveau de famille. Réunion à la mission mortuaire… Clash…
Ce grand envol de jupes, des années de cela, une main toute en plis. Mère… se pose sur mes boucles. Laisse tes mains au-dessus des draps ! Je vais te raconter. C’est gentil. L’était un marchand de pastilles pour ou contre la soif, Docteur Omnes pour vous servir… Un médecin marchand marron marrant, errant dans une maison envahie de plantes vertes, une odeur de parquet ciré. Jour de repos allongé dans la véranda… Pluie d’orage… Une grosse chatte qui ronfle… Mère, où ? Un pot de crème pour astiquer les aiguilles de l’horloge dans la salle d’attente.
Omnes sans ciller, sans souffler, sang sous ses paupières : il n’est pas utile de nettoyer les aiguilles ; l’horloge s’est arrêtée à bien des kilomètres d’ici, à l’orée du sommeil. Clash.
Mère… accrochée au téléphone de l’angoisse dans la parole. Une course à travers champs & le poste téléphonique qui sursaute à chaque sillon.
Dans la salle d’attente, le serpent me glisse des mains et plante ses crochets dans ma chair à travers l’étoffe bleue.
Les aiguilles… La crème…
A reculons vers la gare turque. Clash.

[Almanach] Lucien Suel …

[ « a plu à Dieu …la picardie.« ]

Mardi 9 Juillet 2013
En son SILO
Lucien Suel donnait
« Sombre Ducasse (version justifiée) 37 »

         VOUS POURREZ SUIVRE SON PROPOS-letcr1-exp                                                              

(à cliquer pour obtenir le parcours de lecture)

*

Le texte sur le site de Lucien Suel


Une proposition de lecture :


Lucien Suel  aux éditions Qazaq


Sombre Ducasse (version justifiée) 37

il a plu à Dieu de rappeler à lui son
âme l’âme de m’sieu Dadd Omnes décédé
accidentellement ancien prisonnier de
guerre membre actif de la bénédiction
apostolique avec palmes de la part de
son fiston Paul Molémort le vélo rose
du marchand de savoir cesse de rouler
pour lui permettre d’écouter la brume
glisse entre les troncs des peupliers
soupe parfumée dans la basse rue mais
ce sont ici des fleurs rouges et pour
toujours gamin tu cours près des eaux
tu couvres ce corps de fleurs & meurs
ça souffre il le sait la moralité des
questions idiotes et voilà Omnes très
content de lui riait temps passé vous
pourrez suivre son propos à l’aide de
tous ces petits livres publiés un peu
partout annonçant aux pauvres cons de
lecteurs que la littérature est chose
périmée volez brisez saccagez whouhou
hououououu détruisez jardin noyé dans
les herbes insensées sur le chemin du
retour de la hauteur vers la picardie

 

SOMBRE DUCASSE – LUCIEN SUEL – 3

Lucien Suel considère Sombre ducasse comme son texte quasi-fondateur
Les éditions QazaQ le publient à nouveau en ces jours, augmentée d’une préface et d’une biographie et bibliographie détaillées et inédites.

QUELQUES ENFANTS SE TORCHENT -letcr1-s

( les points verts indiquent le passage d’un mot à l’autre)


(à cliquer)

QUELQUES ENFANTS SE TORCHENT - letcr1-exp



—-

Extrait de  « Sombre ducasse »
Poèmes de Lucien Suel 


Parcours de lecture

QUELQUES ENFANTS SE TORCHENT - sr
(à retourner en cliquant)

 —

En clair

QUELQUES ENFANTS SE TORCHENT - txt0r

Lucien Suel en son SILO

____________________________

les TAGS
donnent des mots de la grille.

________________________________

Pour agrandir cliquer


Merci de signaler une erreur 


Ça ne s’arrange pas. Dans certains cas de schizophrénie, les confidences ont réussi à recoller les morceaux, mais ici, pas question ! Les sièges percés débordent ; quelques enfants se torchent avec les imprimés débiles qu’on leur a distribués à l’entrée.
Bruits de feuilles froissées. Grognements. Rien n’est vrai. Tout est permis. Rien n’est permis. Tout est vrai.
« -C’est quand même un peu fort ! gémit le pécore académique.
-Question de vocabulaire, lui répond le coulag. »

SOMBRE DUCASSE – LUCIEN SUEL – 2

Lucien Suel considère Sombre ducasse comme son texte quasi-fondateur
Les éditions QazaQ le publient à nouveau en ces jours, augmentée d’une préface et d’une biographie et bibliographie détaillées et inédites.

LE CONFERENCIER DEVIDE SON DISCOURS - letcr1- s
( les points verts indiquent le passage d’un mot à l’autre)


(à cliquer)

LE CONFERENCIER DEVIDE SON DISCOURS - letcr1- exp



—-

Extrait de  « Sombre ducasse »
Poèmes de Lucien Suel 


Parcours de lecture

LE CONFERENCIER DEVIDE SON DISCOURS - sr
(à retourner en cliquant)

 —

Sur babelio

*

En clair

LE CONFERENCIER DEVIDE SON DISCOURS - txt0r

Lucien Suel en son SILO

____________________________

les TAGS
donnent des mots de la grille.

________________________________

Pour agrandir cliquer


Merci de signaler une erreur 


C’est ainsi qu’on passe dans l’histoire.
Toute la salle commence à murmurer.
Le conférencier dévide son discours dans une odeur de sueur de pieds et de cigarette blonde.

SOMBRE DUCASSE – LUCIEN SUEL – 1

Lucien Suel considère Sombre ducasse comme son texte quasi-fondateur
Les éditions QazaQ le publient à nouveau en ces jours, augmentée d’une préface et d’une biographie et bibliographie détaillées et inédites.

Un extrait de cette nouvelle préface

LA FORMULE INDIVIDU - letcr1



Lecture moins lente

LA FORMULE INDIVIDU - letc1



—-

Extrait de  « Sombre ducasse »
Poèmes de Lucien Suel 


Parcours de lecture

LA FORMULE INDIVIDU - s

 —

Sur babelio

*

En clair

LA FORMULE INDIVIDU - txt0

Un extrait plus long de cette préface

LA FORMULE INDIVIDU - txt1

Lucien Suel en son SILO

____________________________

les TAGS
donnent des mots de la grille.

________________________________

Pour agrandir cliquer


Merci de signaler une erreur 


Tout est faux. Rien n’a changé. Communication croissance consommation contrôle. Standardisation du citoyen-citadin-conso-mateur. Les prévisions météorologiques restent sombres avec des flaques de lumière ici et là, maintenant ou ailleurs : zestes de drogue sexe & rock’n roll, prose bop spontanée à l’assaut des slogans par la méthode cut-up -coupé collé découpé décollé-, poèmes ready-made express, mixages verbaux monstres, profusion et désinvolture gaie de la langue, délire de la lyre, notes sur le décor moderne et son éparpillement, mysticisme punk rustique, auto-dérision et zéro nostalgie.

La formule individu brille magnifiquement dans le noir.