BLANCS – LOUISE IMAGINE ET JEAN-YVES FICK – 8

C EST CHERCHER ENCORE L EVIDENCE CLAIRE DE CE QUI SE TAIT-c

 Extrait de  « BLANCS »
Photographies de Louise Imagine et Poésies de Jean-Yves Fick


Parcours de lecture
C EST CHERCHER ENCORE L EVIDENCE CLAIRE DE CE QUI SE TAIT-s

L’extrait complet (sur babelio)

*

_____________________________

On peut s’aider des TAGS
ils donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir une grille de jeu, cliquer dessus


Chez Publie.net : Jean-Yves Fick

Louise Imagine


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur – merci d’avance


c’est chercher encore
l’évidence claire
de ce qui se tait

BLANCS – LOUISE IMAGINE ET JEAN-YVES FICK – 7

DES VOIX DANS LE VIDE S EGRENENT LA SANS QUE N Y RESTE RIEN-c

leur sens est perdu »

 Extrait de  « BLANCS »
Photographies de Louise Imagine et Poésies de Jean-Yves Fick


Parcours de lecture
DES VOIX DANS LE VIDE S EGRENENT LA SANS QUE N Y RESTE RIEN-s

L’extrait complet (sur babelio)

*

_____________________________

On peut s’aider des TAGS
ils donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir une grille de jeu, cliquer dessus


Chez Publie.net : Jean-Yves Fick

Louise Imagine


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur – merci d’avance


des voix dans le vide s’égrènent là sans que n’y reste rien

MONSIEUR M – ANH MAT – 13

APRES AVOIR LU CES QUELQUES PHRASES QUI S ECRIVENT SOUS SES YEUX L HOMME AU BERET VERT REGARDE SES MAINS-c

Extrait du roman « Monsieur M »

de Anh Mat

———

Parcours de lecture

APRES AVOIR LU CES QUELQUES PHRASES QUI S ECRIVENT SOUS SES YEUX L HOMME AU BERET VERT REGARDE SES MAINS-s

L’extrait (sur babelio)

*

____________________________

On peut s’aider des TAGS
ils donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir la grille de jeu, cliquer dessus


Anh Mat chez publie.net

Lorsqu’il nous dit   » les nuits échouées «


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur – merci d’avance


Après avoir lu ces quelques phrases qui s’écrivent sous ses yeux, l’homme au béret vert regarde ses mains.