LA MACHINE UNIVERS – PIERRE LÉVY – 02

 

LES SCIENTIFIQUES NE CONCOIVENT - letc1-exp


—-

Extrait de l’essai  » La machine univers. Création et culture informatique

  »
de Pierre Lévy


Note à voir plus bas*


Parcours de lecture

 LES SCIENTIFIQUES NE CONCOIVENT - sr

En clair (sur Babelio)

*

Pierre Levy en son Blog

____________________________

Les TAGS
donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir la grille de jeu, cliquer dessus


* Près de 30 ans après l’écriture de ce livre, une question plus que jamais d’actualité, notamment lorsqu’on se préoccupe du « rendement décroissant » du système éducatif, en France (certes) et (ce qui est bien plus significatif) dans le monde entier.

Actuellement, dans l’enseignement des mathématiques, la notion d’algorithme prend une place de plus en plus importante. Il en est de même de tout l’outillage nécessaire pour maîtriser  les savoirs faire correspondant.
Dans le même temps, la géométrie et tout ce qui est relatif à l’étude d’un lieu continu autrement que comme limite du discontinu, disparaît.

On pourra lire à ce propos l’ouvrage de Gilles Dowek étonnamment récompensé par le  Grand Prix de Philosophie de l’Académie Française alors qu’il réduit précisément la pensée au calcul dans des développements sans grande originalité si ce n’est quelques provocation – il faut espérer que ce n’est pas le fond de sa pensée –  (en substance) On s’étonnera que des hommes aient un jour fait des démonstrations « à la main ».

Il ne s’agit pas d’avoir des regrets d’une époque révolue, mais simplement de comprendre ce qui se joue au niveau même de notre perception du réel, y compris aux frontières  de notre compréhension, en ces lieux où nous l’imaginons plus que nous le saisissons.


Quand les simulations par ordinateur remplacent de plus en plus l’expérience et que la logique des banques de données impose ses codes au langage scientifique, avons-nous toujours affaire à ce que nous avions l’habitude de nommer la science ?
Le traitement de l’information est en passe de devenir le modèle dominant pour penser les processus physiques et biologiques.
Déjà les sciences de la cognition ne conçoivent plus la mémoire, l’apprentissage ou la perception que schématisés par des algorithmes.

 

LA STRUCTURE ABSOLUE – RAYMOND ABELLIO – 1

Raymond Abellio se penche sur le sens de l’état de Californie au sein des USA.

LA CALIFORNIE N EST PAS L AMERIQUE - letcr1-exp01(Un peu du rêve de Maxime)

« LA STRUCTURE ABSOLUE. ESSAI DE PHENOMENOLOGIE GENETIQUE »
un essai de
Raymond Abellio

Parcours de lecture
LA CALIFORNIE N EST PAS L AMERIQUE - sr

En clair sur babelio
*

LA CALIFORNIE N EST PAS L AMERIQUE - txt0r

Un extrait plus long
LA CALIFORNIE N EST PAS L AMERIQUE - txt1r


 

Faites connaître autour de vous le jeu/découverte des mots liés


Le symbolisme de la Californie est clair : entre un désert et un océan elle est la ligne qui sert de limite à l’aire américaine. La frontière infranchissable de Extrême-Ouest et, par conséquent, le lieu d’une transcendance marginale qui deviendra forcément centrale en quelque façon au moment du bouclage.
Non seulement la Californie n’est pas l’Amérique, mais elle n’en est même pas la frange, elle est celle de l’occident tout entier, son Eldorado le plus lointain. C’est là que les rêves d’expansion et de tranquillité nourris durant deux millénaires par les Européens viennent s’exalter , se fixer et mourir, et l’Océan qui baigne se rivage ne fut pas pour rien appelé « pacifique »,
Cette mince ligne de terre est le pays de l’imagination non de l’action, et la vie y est rêvée, non vécue, on veut y épuiser, au-delà des possibles, l’infinité des possibles, mais on ne peut que les jouer.

 

LA DÉSOBÉISSANCE CIVILE – HENRI DAVID THOREAU – 01

NOUS DEVONS ETRE D ABORD - letcr1

Extrait de l’essai
«La désobéissance civile»
de
Henry David Thoreau

 

 

Parcours de lecture
NOUS DEVONS ETRE D ABORD - sr

En clair sur babelio
(ils ont aimé cette citation)

*

————————

NOUS DEVONS ETRE D ABORD - txt0r


merci de signaler une éventuelle erreur 


Nous devons être d’abord des hommes et seulement ensuite des citoyens.

LA ROUTE ANTIQUE DES HOMMES PERVERS – RENÉ GIRARD – 2


 UN HOMME CONDAMNE PAR LA VOIX PUBLIQUE - letcr1-exp

*

Extrait de l’essai

«La Route antique des hommes pervers »
de René Girard

parcours de lecture

UN HOMME CONDAMNE PAR LA VOIX PUBLIQUE - sr

En clair

UN HOMME CONDAMNE PAR LA VOIX PUBLIQUE - txt0r

*(dans ces cas là
l’appel est souvent vain)

____________________________

les TAGS
donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir cliquer


Merci de signaler une erreur 


Un homme condamné par la voix publique ne saurait être innocent.

LA ROUTE ANTIQUE DES HOMMES PERVERS – RENÉ GIRARD – 1


 NOUS SOMMES TELLEMENT SOUCIEUX DE RENDRE DIEU - letcr1-exp

… surtout si nous ne croyons pas en lui. »


Extrait de l’essai

«La Route antique des hommes pervers »
de René Girard

parcours de lecture

NOUS SOMMES TELLEMENT SOUCIEUX DE RENDRE DIEU - sr

En clair sur babelio
*

NOUS SOMMES TELLEMENT SOUCIEUX DE RENDRE DIEU - txt0r

____________________________

les TAGS
donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir cliquer


Merci de signaler une erreur 


nous sommes tellement soucieux de rendre Dieu responsable de tous les malheurs de l’homme, surtout si nous ne croyons pas en Lui,

L’ORGANISATION DU TRAVAIL – LOUIS BLANC – 2

Un ouvrage publié il y près de deux cents ans et qui n’a pourtant rien perdu de son actualité,
notamment dans l’extrait donné ici.

On pourra notamment lire cette citation à la lumière des récents affrontements qui ont eu lieu à Air France (en regardant les vidéos précédent les incidents, lorsque les salariés présents demandent qu’on leur parle, qu’on leur réponde, qu’on cesse d’ignorer leur présence)

Slow²Reading
AINSI FAIT LA SOCIETE - letc10



Pour une lecture plus lente

AINSI FAIT LA SOCIETE - le1

Extrait de l’essai « L’organisation du travail »
de Louis Blanc

Parcours de lecture

AINSI FAIT LA SOCIETE - letc1

L’extrait
sur babelio
*

AINSI FAIT LA SOCIETE - txt0

Extrait complet

AINSI FAIT LA SOCIETE - txt1

________

les TAGS
donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir cliquer

SlowReading
(Un long extrait du début du livre)

* SlowReading : lecture aux lèvres, qui ralentit une pensée toujours pressée et galopante
** Slow²Reading : lecture lettre à lettre conformément à la « prière des mots »


Merci de signaler une erreur 


ainsi fait la société d’aujourd’hui. Elle se sent mourir et elle nie sa décadence. S’entourant de tous les mensonges de sa richesse, de toutes les pompes vaines d’une puissance qui s’en va, elle affirme puérilement sa force, et, dans l’excès même de son trouble, elle se vante !

L’ÉVIDENCE ABSURDE – RENÉ DAUMAL – 5

 

 

ET TANT PIS SI L ON PREND - letcr1

 

 

Pour une lecture plus lente

ET TANT PIS SI L ON PREND - let1



Extrait du recueil d’essais « L’Evidence absurde 1926-1934 – Essais et notes 1 »
de René Daumal

dans « Vulturne« 

parcours de lecture
ET TANT PIS SI L ON PREND - s

En clair

ET TANT PIS SI L ON PREND - txt0

____________________________

les TAGS
donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir cliquer


Merci de signaler une erreur 


Et tant pis si l’on prend ce que je dis pour du merveilleux à deux sous, pour des effets littéraires.