[Almanach] Alain François…

[L’heure des retrouvailles… avec un soi
d’avant.]

Mardi 14 Juin 2011
Les éditions publie.net donnaient
WEBOBJET (ça recommence comme ça) de Alain François

JE ME MURMURE INCIDEMMENT-letcr1-exp

                               

(à cliquer pour obtenir le parcours de lecture)

L’extrait complet


Proposition de lecture du début de ce journal :

La version numérique de ce livre est enrichie de nombreux liens et d’animations intégrées (notes en bas de page)
Des innovations … qui ont du mal à se faire leur place, presque 10 ans plus tard, dans le livre numérique.

Le blog de Alain François http://bonobo.net/


Puisque je traîne dans les couloirs de l’administration, j’en profite pour squatter le bureau de Jacques L. Je lui annonce la naissance de ce site. Nous discutons des implications d’un tel exercice dans le cadre d’une école… Il accepte d’être cité et re-cité en affirmant « j’ai le goût du risque ». Il ne risque pas grand-chose, ce Jacques L. (la cible, c’est moi). il me fait une belle impression quand il s’esclaffe : « tu as pris le contre-pied du discours… » lorsque je prends le contre-pied de son discours, et je me murmure incidemment « je suis de retour chez moi ». Ce chez-moi est une certaine langue que je n’avais plus entendue. Ou autre chose. Ou autre chose. Je me sens tiraillé, partagé, traversé par des courants étranges, des forces anciennes, des sources endormies.

J’avais eu tant de mal à gagner mes galons de normalité…

En rentrant, je découvre dans ma boite mail un message contenant un étrange portrait de lui-même, son portrait officiel me dit-il.

[Almanach] Guillaume Vissac …

[Tout de ces lieux que nous habitons et qui parfument et colorent nos pensées,
souvent malgré nous.
Avec la lecture en audio de l’auteur pour l’intégralité des textes. ]

Mercredi 18 mai 2011,
de Guillaume Vissac, les éditions Publie.net
donnent « Qu’est-ce qu’un logement ?« 

(Texte 5)

JE NE ME SUIS JAMAIS FAIT -letcr1-exp

                                                                       

(à cliquer pour obtenir le parcours de lecture)

Le passage en son entier 


Lecture du texte par Guillaume Vissac  :


Je ne me suis jamais fait à ces fenêtres en rang serré qui me font face. Chaque jour je les obstrue, je les camoufle, je m’en détourne. Je les vois tous les jours sans les voir. Au-delà je vois le ciel, la lune. Ça me suffit. La vue s’engrise. Je ferme les stores à nouveau. Je m’entends les fermer. Au fond nous n’avons jamais fait que camper derrière leurs reflets. Si je clos complètement l’opacité des stores, peut-être les reflets se terreront.

VENTRE VIDE – AUDREY GAILLARD – 2

( Extrait de la présentation (source) :
« Elles ne sont pas faciles à présenter ces nouvelles, parce qu’on a l’impression d’entrer dans la maison d’une femme, de manger à sa table, de dormir dans son lit, d’essuyer ses larmes et de tenter de libérer ses cris cadenassés dans le silence

Ça parle mort et ça parle sexe, ça remue à l’intérieur parce que ça pourrait être nous, c’est nous, et ça accroche, le style d’Audrey Gaillard comme une main de fer dans un gant de velours, ça remue et ça remue fort à l’intérieur de ce Ventre vide. »
)

Slow²Reading

PERCER SA CHAIR POUR VOIR - letcr1-expo

Extrait de la « fiction »
« Ventre vide »

de Audrey Gaillard

Parcours de lecture

PERCER SA CHAIR POUR VOIR - sr

L’extrait
sur babelio
*

PERCER SA CHAIR POUR VOIR - txt0r

L’extrait complet

PERCER SA CHAIR POUR VOIR - txt1r

Son site 

____________________________

les TAGS
donnent des mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir une image, cliquer dessus


Merci de signaler une  erreur


Je passe les journées qui suivent à fixer ma mère. Capter son regard, ses mains, lorsqu’elle prépare la table, s’habille, tourne les pages de son livre. Je la frôle, scrute le frisson, grandis son malaise. Je me lève la nuit. Retiens mon souffle au-dessus d’elle, la regarde dormir. Percer sa chair pour voir d’où je viens.

MARYSE HACHE – PASSÉE PAR ICI – 1



JE PARLE MA MORT SEULE MANIERE - letcr1-EXP 

Extrait du recueil « Passée par ici »
de Maryse Hache

parcours de lecture

JE PARLE MA MORT SEULE MANIERE - sr

En clair

JE PARLE MA MORT SEULE MANIERE - txt0r

_____________________

Les TAGS donnent
des mots de la grille.

____________________________

Pour agrandir  cliquer

_________________________________

Maryse Hache sur Publie.net


 Merci de  signaler une erreur 


Je parle ma mort — seule manière de la vivre — même lointaine —, est-elle si loin ?

LES LONGS SILENCES – CÉCILE PORTIER – 1


Slow²Reading
JE DIS CERCLE CAR - letcr1

—–

Extrait de « Les longs silences »
de Cécile Portier

qui sera publié le 4 novembre 2015
aux éditions publie.net 
——

Parcours de lecture

JE DIS CERCLE CAR - s

En clair
sur babelio
*

JE DIS CERCLE CAR - txt0

Un extrait plus long

JE DIS CERCLE CAR - txt1


Cécile portier sur publie.net

Son domicile virtuel (petite racine)

____________________________

les TAGS donnent des mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir  cliquer


Merci de signaler une erreur 


Tous les fauteuils du salon sont organisés autour de tables basses, il n’y a pas vraiment de fauteuil isolé. S’il y a beaucoup de monde quand on arrive, il faut bien accepter de se mettre dans un cercle. Je dis cercle, car ici ce ne sont pas des groupes, et c’est pour ça qu’entre nous il y a de longs silences.

RENTREZ SANS MOI – CHRISTINE ZOTTELE – 6

Rentrez sans moi - couverture« À la mémoire de Lise Bonnafous* et de Nathalie Filippi* et à tou(te)s les immolé(e)s du silence… » Christine Zottele
L’oeuvre est disponible aux éditions Qazak (de Jan Doets)  ici

(* Liens ajoutés ici)

 

VOUS AVEZ REUSSI A CRISTALLISER - letc1… en moi. »

        

      —
Une lecture plus lente
(cliquer)

VOUS AVEZ REUSSI A CRISTALLISER - let1

                          

Extrait de « Rentrez sans moi » de Christine Zottele 

Brouillons et notes éparses
4 – Prof en miettes

 —

Itinéraire de lecture

VOUS AVEZ REUSSI A CRISTALLISER - s

En clair

VOUS AVEZ REUSSI A CRISTALLISER - txt0

 Extrait plus long

VOUS AVEZ REUSSI A CRISTALLISER - txt1


N’hésitez pas à signaler une erreur 


Je vous adresse cette lettre personnellement car vous avez réussi à cristalliser en votre petite personne toute l’aigreur et toute la haine que je ne savais pas avoir en moi. Le gentil petit soldat obéissant est devenue une tueuse redoutable.

LE BOUT DE LA ROUTE (Théâtre) – JEAN GIONO – 01



TU ES MON PETIT - letc1

(Une lecture plus lente
à cliquer)

TU ES MON PETIT - let1

————–

Extrait du  « Theatre de jean giono. le bout de la route suivi de lanceurs de graines suivi de la femme du boulanger. »
de Jean Giono

parcours de lecture

TU ES MON PETIT - s

 —-

En clair (sur babelio)

*

TU ES MON PETIT - txt0

le bout de la route page 98

_____________________

Pour agrandir une image
la cliquer


Merci de signaler une erreur 


Un livret
dédié à l’oeuvre de Jean Giono
(extraits des nouvelles, romans et pièces de théâtre
à redécouvrir en jeu)
Pour saluer Giono-couverture

Tu es mon petit. Depuis que je t’ai dit que je t’aime, là, bien en face en regardant ta bouche et tes yeux.