LE COEUR CERF – JEAN GIONO -3

[Cette prison n’avait pas suffi]

MAIS À TRAVERS LES BARREAUX - letcr1-exp

(sans image
à cliquer)

MAIS À TRAVERS LES BARREAUX - letcr1

Parcours de lecture

MAIS À TRAVERS LES BARREAUX - s

En clair

MAIS À TRAVERS LES BARREAUX - txt0

Un extrait plus long

MAIS À TRAVERS LES BARREAUX - txt1


Mais à travers les barreaux du squelette, il reniflait encore de grands airs.
Alors sur cette charpente d’os et de muscles, sur ce corps de busc, on a maçonné des chairs pour boucher des trous et tout effacer de la première forme : cette beauté qu’il avait avec ces artères et ces veines qui jaillissaient de lui comme les ramures jaillissent du cerf.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s