La planète des Normes – Jan De Fast – 05

La planète des normes est un roman de Jan De Fast écrit dans les années 70, belles années de la collection fleuve noir.

L’auteur y évoque un monde où l’esprit des humains est, tout comme le corps, entouré de soins qui lui « évitent », ainsi qu’à la société, tout dérèglement.

La planète des Normes – Jan De Fast – 01
La planète des Normes – Jan De Fast – 02
La planète des Normes – Jan De Fast – 03
La planète des Normes – Jan De Fast – 04


Couv-cut - la planète des Normes

Ainsi celui qui s’est présenté comme le seul rescapé d’un naufrage, n’est pas le docteur Kleeth. Il s’appelle Alan, vient d’un ensemble de mondes civilisés et a une mission précise en rapport avec la planète où il s’est infiltré.

Pour préciser cette mission, l’auteur fait ici un petit détour par le rôle que joue la planète Alpha, dont Alan est l’envoyé en mission spéciale.

Occasion pour JAN de FAST d’évoquer le destin des civilisations.


Couverture - la planète des Normes


Pour en revenir aux problèmes posés par la découverte de civilisations extra-terrestres perdues quelque part dans le Cosmos, aucune décision immédiate ne pouvait être envisagée et en première mesure, le rapport du Service Cosmodésique entraînait automatiquement l’interdiction d’approche du secteur jusqu’à plus ample informé.
De deux choses l’une en effet ou bien, et c’était le cas le plus fréquent, cette race inconnue se situait à un niveau primaire et par conséquent son évolution devait se poursuivre sans interférences ni risques de traumatisation — telle était la grande Loi Galactique. Ou bien elle avait déjà atteint un stade intellectuel très développé, l’essor technologique par exemple, et un contact interstellaire pouvait être envisagé.
Toutefois là encore plusieurs hypothèses se présentaient. Les mécanismes de la pensée de ces indigènes pouvaient être irréductibles à ceux des Terriens, toute communication serait donc impossible et on devrait se contenter de les étudier avec précaution sans y toucher.
Ils pouvaient également en être encore au stade des instincts égocentriques, c’est-à-dire manifester une attitude hostile envers tout étranger quel qu’il soit et surtout s’il venait de l’espace ; dans ce cas il était préférable de les laisser mijoter …

09 - DANS LE BAIN DE LEURS-le(ou … plus facile)
*

Restait la rare possibilité qu’ils aient franchi les étapes du purgatoire jusqu’à la disparition de ces tendances belliqueuses qui avaient jadis failli conduire l’humanité terrienne à sa perte mais, de toute façon, il fallait d’abord savoir à quoi s’en tenir.
C’était le rôle des Envoyés d’Alpha ; se rendre sur place, s’intégrer dans le milieu, l’étudier in situ, déterminer si de futures relations seraient possibles ou non.
La mission avait été proposée à Alan non seulement à cause de sa grande expérience en matière de races galactiques, mais aussi à cause d’un détail particulier.
D’après les premiers relevés des sondes autonomes, cette population, bien qu’encore relativement jeune et pourtant déjà dense — trois milliards environ — paraissait vivre dans un état d’équilibre complet sans luttes intestines ni querelles territoriales et ce simple fait constituait a priori une anomalie d’ordre socio-psychologique ; un médecin était donc tout indiqué, tant …

10 - IL PARAISSAIT-le(Ou … plus facile)
*

 

« La grande beuverie » – René Daumal – Les paradis artificiels – 8 –

 

La grand beuverie - en Calabre

« …les joueurs posaient sur le tapis des poignées de soldats de plomb, des tanks en miniature, des canons-bijoux, des Bibles expurgées, des linotypes, des maquettes d’écoles modernes, des phonographes, des bouillons de culture de tous les bacilles dont ils étaient infectés, des missionnaires en carton-pâte, des paquets de cocaïne et même des échantillons d’alcools frelatés  »  

 


Les paradis artificiels – 8 –
René Daumal donne, dans cette partie, une description impitoyable de la guerre permanente dans laquelle nous vivons et dont nous sommes les petits soldats (agents économiques de production et de consommation … par tous les moyens)


«— Passons sur les types intermédiaires, continua-t-il en me faisant entrer dans une grande maison rococo, et allons tout de suite à l’autre extrême. Entrez dans cette salle de jeu et regardez. Nous ne risquons rien, on ne nous remarquera pas, ou bien on nous prendra pour des garçons de bureau.

»…

  

B08- UNE CENTAINE D’ HOMMES-let


B08- UNE CENTAINE D’ HOMMES-image-1


« Autour d’une table de roulette une centaine d’hommes de toutes races, chacun portant son pavillon national planté dans le crâne, jouaient gros jeux. »

____________

Si la pression du réel n’est pas trop forte
et qu’il t’est possible de rendre « vacant » une petite portion
de ce que l’on nomme « le temps » et mesure mécaniquement
lis en intégralité ce chapitre.

contente toi de savoir que
dans la prestigieuse école où l’on forme l’élite de notre armée
on enseignait/expliquait déjà il y a 40 ans
que
si une mine anti-personnelle n’a pour effet
que d’arracher le pied de celui qui l’y pose
ce n’est pas par humanité
mais parce que c’est économiquement plus rentable
– moins de poudre
– un amputé coûte plus cher à son pays qu’un mort.

« …leur monnaie portait le nom générique de civilisation. »

 


 

Les paradis artificiels 8,  complet (au format pdf) Les Paradis artificiels 8

LA GRANDE IMPLOSION – RAPPORT SUR L’EFFONDREMENT DE L’OCCIDENT – PIERRE THUILLIER – 01

Certaines lectures méritent qu’on ralentisse le pas


« On comprend donc qu’ils se soient fait une idée tout à fait simpliste des phénomènes de déclin.

A leur yeux, une société n’était morte que lorsqu’elle était physiquement détruite…

ILS NE COMPRENNAIENT PAS QUE LE DELABREMENT D UNE CIVILISATION EST D ABORD INTERIEUR-let

 Extrait de l’essai  « La grande implosion »

de Pierre Thuillier

Parcours de lecture

ILS NE COMPRENNAIENT PAS QUE LE DELABREMENT D UNE CIVILISATION EST D ABORD INTERIEUR-s

En clair

*

ILS NE COMPRENNAIENT PAS QUE LE DELABREMENT D UNE CIVILISATION EST D ABORD INTERIEUR-txt


« On comprend donc qu’ils se soient fait une idée tout à fait simpliste des phénomènes de déclin.

A leur yeux, une société n’était morte que lorsqu’elle était physiquement détruite

Ils ne comprenaient pas que le délabrement d’une civilisation est d’abord intérieur.