[Almanach] Brigetoun …Paumée…

[Parfois, mais trop rarement, elle nous donne un moment de poésie écrit en poème.
(Souvent ils le sont en prose)]

Jeudi 15 mai 2008, Brigetoun
qui n’est pas « Brigitte Célérier et ses entours »
écrivait « Pour » se « faire pardonner »

(extrait)

INTIMITÉ PEUPLÉE DE VIDE-letcr1-exp

(à cliquer pour obtenir le parcours de lecture)

Le poème en son entier 
(sur « Paumée« )

Proposition de lecture


Intimité peuplée de vide,
enfermant la lumière
et la faisant sienne
Porte entrouverte sur un ailleurs
qu’elle se refuse à voir
En sécurité ou en prison derrière un élégant treillis
et rongée par l’extérieur,
le temps autre qui la submerge,
et l’enferme plus fortement
contre un mur solide et rêveur.
Résumé : nada
Ma mi piace tanto nulla che sono nulla
Pero tanto mi quiero nada que yo soy nada
Et j’suis pas sure des mots mais nada n’est tenu à rien

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s