RUBATO – Jean-Yves Fick et Bona Mangangu – poème 11

Un nouveau recueil de poésie de Jean-Yves Fick  est paru le 22 avril au catalogue des éditions publie.net.

[Comme souvent, les abonnés ont  eu la primeur de l’événement et pouvaient depuis quelques jours avoir accès au téléchargement de l’oeuvre.]

Jean-Yves Fick a choisi, pour ces poèmes, la silhouette du sonnet (sans les autres contraintes) ceux-ci sont associés aux peintures de Bona Mangangu pour évoquer ce « rubato »
qui fait écho au sens que lui donne la musique … sans oublier son origine (rubare : voler, dérober)
On pourrait même y trouver un sens qui conviendrait parfaitement à l’ambiance dans laquelle nous plonge ces deux artistes et qui a rapport avec ce vol, à savoir : le ravissement, une capture … (osons) de l’âme.

 

DE PASSAGE À JAMAIS - letcr1-exp

Extrait de

Rubato
Peintures de Bona Mangangu
et poèmes de Jean-Yves Fick


Parcours de lecture
(à cliquer)
DE PASSAGE À JAMAIS - sr


DE PASSAGE À JAMAIS - letcr1-exp

L’extrait
DE PASSAGE À JAMAIS - txt0r


Un extrait plus long

DE PASSAGE À JAMAIS - txt1r

Présentation de l’oeuvre chez Publie.net


Chez Publie.net : Jean-Yves Fick

D’autres mots de Jean-Yves Fick gammalphabet


 Merci de signaler une erreur 


de passage à jamais
au faîte du bleu comble
la forme des nuages
et peut-être la pluie
 
étoilée de comètes
— elles qu’on ne saurait
nommer les éphémères
— quel être marche ici
 
son geste ne se tourne
pas vers qui le regarde
on dirait qu’il s’efface
 
du monde qu’il rejoint
— l’un de ceux par qui tout
s’anime — l’invisible.

Cuite au blanc sur fond blanc – Léon Maunoury (Festival Permanent des Mots)

LE GROS TYPE EN FACE DE MOI - letcr1-expTexte réjouissant, qui traite de l’art moderne et de ceux qui le maltraitent, à tort ou à déraison, et de la révolte qu’un petit bout d’un rien coincé quelque part peut suffire à déclencher.

« Je m’essuie le coin de la bouche avec ma serviette en papier, l’air de rien, et feint d’écouter …

LE GROS TYPE EN FACE DE MOI - letcr1-exp

extrait de « Cuite au blanc sur fond blanc »
de Léon Maunoury
(Publié dans la revue FPM – février – mars 2015)


sans image
(à cliquer)
LE GROS TYPE EN FACE DE MOI - letcr1


Parcours de lecture
LE GROS TYPE EN FACE DE MOI - sr

(cliquer pour retourner)


En clair
LE GROS TYPE EN FACE DE MOI - txt0r

Extrait plus long
LE GROS TYPE EN FACE DE MOI - txt11r

 

Proposition de lecture du texte :

 


Un morceau de viande est resté coincé entre mes dents. Je tente de l’extirper de sa tanière en le poussant du bout de la langue mais rien n’y fait. Je m’essuie le coin de la bouche avec ma serviette en papier, l’air de rien, et feint d’écouter le gros type en face de moi qui parle haut et fort de ce qu’il pense du monde aujourd’hui en fronçant des sourcils. Ce bout de viande ne veut pas sortir.