[Almanach] Brigetoun …Paumée…

[Parfois, mais trop rarement, elle nous donne un moment de poésie écrit en poème.
(Souvent ils le sont en prose)]

Jeudi 15 mai 2008, Brigetoun
qui n’est pas « Brigitte Célérier et ses entours »
écrivait « Pour » se « faire pardonner »

(extrait)

INTIMITÉ PEUPLÉE DE VIDE-letcr1-exp

(à cliquer pour obtenir le parcours de lecture)

Le poème en son entier 
(sur « Paumée« )

Proposition de lecture


Intimité peuplée de vide,
enfermant la lumière
et la faisant sienne
Porte entrouverte sur un ailleurs
qu’elle se refuse à voir
En sécurité ou en prison derrière un élégant treillis
et rongée par l’extérieur,
le temps autre qui la submerge,
et l’enferme plus fortement
contre un mur solide et rêveur.
Résumé : nada
Ma mi piace tanto nulla che sono nulla
Pero tanto mi quiero nada que yo soy nada
Et j’suis pas sure des mots mais nada n’est tenu à rien

 

Cartes postales de la Chine ancienne – l’Apatride (via Anh Mat) – 3

Couvert-CartesPostales-QazaQ-225x300

A la racine de ce recueil de poésies de la Chine ancienne
se trouve la biographie
ou comme il préfère la désigner
« Les poussières de vie » du traducteur, puis celles des 8 poètes qu’il a choisi.

L’extrait donné ici provient d’un des textes de Wang Wei
dont il rapporte que
« Tout ce qu’il a écrit ne fut qu’un écho de compassion au silence. »

Une présentation chez l’éditeur (Jan Doets) 

Le recueil est disponible (éditions qazaq)
aux formats liseuse et pdf
en téléchargement ici
au prix d’un « café au bord de mer » (Christophe Sanchez)


LES JAMBES REPLIÉES SUR LES TALONS - letcr1-exp

(ou, à cliquer)
LES JAMBES REPLIÉES SUR LES TALONS - letcr1

Extrait du poème de
Wang Wei
« Montée au Temple de la compréhension »
du recueil
« Cartes postales de la Chine ancienne »
redonnées en français par L’apatride
(transmis par Anh Mat)

On Peut se procurer ce recueil
aux éditions Qazaq
—–

Parcours de lecture

LES JAMBES REPLIÉES SUR LES TALONS - s

En clair

LES JAMBES REPLIÉES SUR LES TALONS - txt0

Le poème en son entier
LES JAMBES REPLIÉES SUR LES TALONS - txt1


 

Proposition de lecture du poème


montée au Temple de la compréhension
 
ici en contrebas de ces verts bambous
du Pic de lotus voilà la cité des mirages
sous son rempart les trois pays de Ch’u
au delà d’épaisses forêts les neufs Affluents
inondent herbes mousses et fougères
et les jambes repliées sur les talons
assis sous le pin le pinceau du poème
relate le vide léger du nuage blanc
le monde sans la venue de l’homme

LE CHEMIN DES CRÊTES – M.J. SALÉ

[Un jeune homme marche dans la montagne
il n’est pas particulièrement équipé pour cela
Sa démarche, son attitude, sont étranges.]

AU BOUT DU CHEMIN - letcr1-expo

 

Extrait du roman Le chemin des crêtes
de M.J. Salé

 

—-

Parcours de lecture

AU BOUT DU CHEMIN - sr

—-
En clair
sur babelio
*

AU BOUT DU CHEMIN - txt1r


Merci de signaler une erreur


Pourquoi marchait-il ainsi droit devant lui, alors que bientôt il ferait nuit, et qu’au bout du chemin il ne trouverait que le vide de la crête déserte.

[Dictionnaire subjectif ] plénitude – aunryz


   LA PLENITUDE C EST - letcr1

En lecture moins lente
(cliquer pour agrandir)
LA PLENITUDE C EST - letc1—-

Pour y voir un peu plus clair (parcours)

—-

LA PLENITUDE C EST - txt0R à cliquer pour lire à l’occidental


La plénitude c’est le vide.
Lorsqu’on est parvenu à extirper de soi toute pensée, toute idée du vide.

LIVRE DES PEURS PRIMAIRES- N°90 – GUILLAUME VISSAC (5)

Peur primaire contenue

S APPROCHER - 90 - letcr1

Extrait du « livre des peurs primaires»
de Guillaume Vissac

Peur primaire N° 90

Lecture plus lente
S APPROCHER - 90 - let1
(à cliquer)

parcours de lecture

S APPROCHER - 90 - s

En clair

*

S APPROCHER - 90 - txt0


Chez publie.net  :   Guillaume Vissac

Son site « Fuir est une pusion »

#

____________________________

les TAGS des mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir  cliquer dessus


Merci de signaler une erreur 

S’approcher doucement jusqu’au bord et voir vibrer ce vide, aube écrasée, lourdeur d’août.

BLANCS – LOUISE IMAGINE ET JEAN-YVES FICK – 7

DES VOIX DANS LE VIDE S EGRENENT LA SANS QUE N Y RESTE RIEN-c

leur sens est perdu »

 Extrait de  « BLANCS »
Photographies de Louise Imagine et Poésies de Jean-Yves Fick


Parcours de lecture
DES VOIX DANS LE VIDE S EGRENENT LA SANS QUE N Y RESTE RIEN-s

L’extrait complet (sur babelio)

*

_____________________________

On peut s’aider des TAGS
ils donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir une grille de jeu, cliquer dessus


Chez Publie.net : Jean-Yves Fick

Louise Imagine


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur – merci d’avance


des voix dans le vide s’égrènent là sans que n’y reste rien

TRAITÉ DE FASCINATION (LXII): Les dérobades – ANDRÉ ROUGIER

(Version corrigée … mille millions d’excuses André )

En ses confins, où il déplie son « Traité de Fascination »
André Rougier
 lui donne la page qu’il intitule
«  Les dérobades »
où tout approche et fait craindre.

 « camouflant les coulisses, les raccourcis, … »

LES RUELLES AUX ECHOS VIDES LES FEES VENUES S Y ATTARDER Y CLORE LEURS RAUQUES PRODIGES LEURS CRUES SANS FARD-cccc

leurs feux agiles… »

parcours de lecture
LES RUELLES AUX ECHOS VIDES LES FEES VENUES S Y ATTARDER Y CLORE LEURS RAUQUES PRODIGES LEURS CRUES SANS FARD-ss

L’extrait complet

LES RUELLES AUX ECHOS VIDES LES FEES VENUES S Y ATTARDER Y CLORE LEURS RAUQUES PRODIGES LEURS CRUES SANS FARD-t

«  Les dérobades »


les ruelles aux échos vides, les fées venues s’y attarder, y clore leurs rauques prodiges, leurs crues sans fard, leurs feux agiles

BLANCS – LOUISE IMAGINE ET JEAN-YVES FICK – 5

ECRIRE CAHOTE  DES VOIX DANS LE VIDE S EGRENENT LA SANS QUE N Y RESTE RIEN LEUR SENS EST PERDU

 Extrait de  « BLANCS »
Photographies de Louise Imagine et Poésies deJean-Yves Fick


Solution
ECRIRE CAHOTE  DES VOIX DANS LE VIDE S EGRENENT LA SANS QUE N Y RESTE RIEN LEUR SENS EST PERDU-ss

*

_____________________________

On peut s’aider des TAGS
ils donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir une grille de jeu, cliquer dessus


Chez Publie.net : Jean-Yves Fick

Louise Imagine