[Almanach] Olivier Le Deuff …

[Pour notre paresse grandissante
et notre folie des grandeurs, voilà
une punition qui nous pend aux neurones
Il en a fait un polar.]

Vendredi 20 mai 2011,
de Olivier Le Deuff, les éditions Publie.net
donnent « Print brain technology« 

L INDEXATION CÉRÉBRALE PERMETTAIT-letcr1-exp

                                                                       

(à cliquer pour obtenir le parcours de lecture)

Le passage en son entier 


L’aventure d’Argos avait commencé comme souvent par une histoire d’étudiants engagés dans un projet de recherche et avait fini par déboucher sur une transnationale plénipotentiaire à laquelle il était impossible d’échapper, que l’on soit simple individu ou entreprise innovante.
Argos avait donc lancé synabrain, un implant jetable qui pouvait indexer l’intégralité de votre cerveau ou tout au moins une grande partie, car c’était devenu un âpre combat technologique en ce qui concerne l’indexation profonde. L’indexation cérébrale permettait d’éviter toutes pertes de mémoires et offrait parfois la possibilité de revivre certaines des sensations du passé. Les premières puces commercialisées jetables étaient vendues relativement à bas prix. On pouvait, moyennant quelques eurodollars, retrouver une information enfouie dans sa mémoire ou revivre un court instant un événement du passé. Cela ne durait que peu de temps et cela ne fonctionnait que si l’information demeurait en surface et pas totalement effacée.
Argos continuait à faire fortune avec ses puces jetables, mais son marché s’était diversifié, notamment avec les implants compensatoires et autres « plugins » cérébraux qui permettaient de pouvoir stocker davantage d’informations et de dynamiser les capacités cérébrales. Cela permettait par exemple de pouvoir plus aisément maîtriser certaines langues, voire certains langages informatiques complexes. Certains s’amusaient ainsi à se greffer des dictionnaires, notamment de citations, ou les œuvres complètes de Marcel Proust. Dans un autre domaine, celui des blagues connaissait un fort succès. Il était devenu pour une grande partie de la population impossible de vivre sans ces petits implants sous peine d’être réduit à l’impuissance la plus totale.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s