Calendrier – 17 Octobre – Baudouin …*

Baudouin …* , est historien des religions et philosophe (ou le contraire). Il a écrit ou participé à de nombreux ouvrages …

17-10-Baudouin D

dont celui d’où est issu la citation donnée, qui évoque le rapport entre un philosophe grec très célèbre et la religion…

17-10-ON ENTRE DANS LA MÉMOIRE-leNdG

Ou.., plus facile

(parcours facile)


**(Tu as trouvé son nom ?
Partage ta solution en commentaire …)


** Rechercher la phrase découverte dans la grille sur internet…permet de découvrir le nom de son auteur.

[Almanach] Olivier Le Deuff …

[Pour notre paresse grandissante
et notre folie des grandeurs, voilà
une punition qui nous pend aux neurones
Il en a fait un polar.]

Vendredi 20 mai 2011,
de Olivier Le Deuff, les éditions Publie.net
donnent « Print brain technology« 

L INDEXATION CÉRÉBRALE PERMETTAIT-letcr1-exp

                                                                       

(à cliquer pour obtenir le parcours de lecture)

Le passage en son entier 


L’aventure d’Argos avait commencé comme souvent par une histoire d’étudiants engagés dans un projet de recherche et avait fini par déboucher sur une transnationale plénipotentiaire à laquelle il était impossible d’échapper, que l’on soit simple individu ou entreprise innovante.
Argos avait donc lancé synabrain, un implant jetable qui pouvait indexer l’intégralité de votre cerveau ou tout au moins une grande partie, car c’était devenu un âpre combat technologique en ce qui concerne l’indexation profonde. L’indexation cérébrale permettait d’éviter toutes pertes de mémoires et offrait parfois la possibilité de revivre certaines des sensations du passé. Les premières puces commercialisées jetables étaient vendues relativement à bas prix. On pouvait, moyennant quelques eurodollars, retrouver une information enfouie dans sa mémoire ou revivre un court instant un événement du passé. Cela ne durait que peu de temps et cela ne fonctionnait que si l’information demeurait en surface et pas totalement effacée.
Argos continuait à faire fortune avec ses puces jetables, mais son marché s’était diversifié, notamment avec les implants compensatoires et autres « plugins » cérébraux qui permettaient de pouvoir stocker davantage d’informations et de dynamiser les capacités cérébrales. Cela permettait par exemple de pouvoir plus aisément maîtriser certaines langues, voire certains langages informatiques complexes. Certains s’amusaient ainsi à se greffer des dictionnaires, notamment de citations, ou les œuvres complètes de Marcel Proust. Dans un autre domaine, celui des blagues connaissait un fort succès. Il était devenu pour une grande partie de la population impossible de vivre sans ces petits implants sous peine d’être réduit à l’impuissance la plus totale.

MONDELING – GUILLAUME VISSAC & JUNKU NISHIMURA (4)

Slow²Reading

CES HYMNES DE PÊCHEUR ILS LUI VENAIENT - letcr1-exp

—-

extrait de

« Mondeling »
de Guillaume Vissac  (textes)
et
Junku Nishimura (photographies)

——

Parcours de lecture

CES HYMNES DE PÊCHEUR ILS LUI VENAIENT - sr

 —-

En clair
(cliquer)

CES HYMNES DE PÊCHEUR ILS LUI VENAIENT - txt0r

 —-

Un extrait plus long
CES HYMNES DE PÊCHEUR ILS LUI VENAIENT - txt1r


Le site de Guillaume Vissac « Fuir est une pulsion »

#

____________________________

les TAGS donnent des mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir  cliquer dessus


Merci de signaler une erreur 


« de Chegutu jusqu’à Sanyati le bus tanguait le chauffeur un mec maigre de Mazvikadei toujours la langue pendante des hymnes de pêcheurs les dents roses une pâte chewing-gum épaisse quelques fois quelques bulles ces hymnes de pêcheurs ils lui venaient de son lac ou de ce que sa mémoire lui dictait de son lac hier liquide sec aujourd’hui il disait Mazvikadei, Mazvikadei, Kalibusiswe Ilizwe le Mazvikadei il s’est agenouillé près des pneus noirs du bus pour y gicler son déjeuner caquesangue on fera l’halte à Kwekwe il a dit il s’est essuyé les paumes de ses mains sur sa salopette bleue on fera l’halte à Kwekwe il a dit mangera des perches grillées sur des sticks noirs et à Kwekwe le chauffeur a dormi dans son bus personne a dormi dans son bus les perches elles étaient noires un voyageur comme nous tous qui voulait faire croire comme nous tous que son vrai nom Izaak Videm il le tenait de sa mère il a mangé cette nuit-là face à nous beaucoup plus de ses ongles que de la chair de perche »

LA MACHINE UNIVERS – PIERRE LÉVY – 02

 

LES SCIENTIFIQUES NE CONCOIVENT - letc1-exp


—-

Extrait de l’essai  » La machine univers. Création et culture informatique

  »
de Pierre Lévy


Note à voir plus bas*


Parcours de lecture

 LES SCIENTIFIQUES NE CONCOIVENT - sr

En clair (sur Babelio)

*

Pierre Levy en son Blog

____________________________

Les TAGS
donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir la grille de jeu, cliquer dessus


* Près de 30 ans après l’écriture de ce livre, une question plus que jamais d’actualité, notamment lorsqu’on se préoccupe du « rendement décroissant » du système éducatif, en France (certes) et (ce qui est bien plus significatif) dans le monde entier.

Actuellement, dans l’enseignement des mathématiques, la notion d’algorithme prend une place de plus en plus importante. Il en est de même de tout l’outillage nécessaire pour maîtriser  les savoirs faire correspondant.
Dans le même temps, la géométrie et tout ce qui est relatif à l’étude d’un lieu continu autrement que comme limite du discontinu, disparaît.

On pourra lire à ce propos l’ouvrage de Gilles Dowek étonnamment récompensé par le  Grand Prix de Philosophie de l’Académie Française alors qu’il réduit précisément la pensée au calcul dans des développements sans grande originalité si ce n’est quelques provocation – il faut espérer que ce n’est pas le fond de sa pensée –  (en substance) On s’étonnera que des hommes aient un jour fait des démonstrations « à la main ».

Il ne s’agit pas d’avoir des regrets d’une époque révolue, mais simplement de comprendre ce qui se joue au niveau même de notre perception du réel, y compris aux frontières  de notre compréhension, en ces lieux où nous l’imaginons plus que nous le saisissons.


Quand les simulations par ordinateur remplacent de plus en plus l’expérience et que la logique des banques de données impose ses codes au langage scientifique, avons-nous toujours affaire à ce que nous avions l’habitude de nommer la science ?
Le traitement de l’information est en passe de devenir le modèle dominant pour penser les processus physiques et biologiques.
Déjà les sciences de la cognition ne conçoivent plus la mémoire, l’apprentissage ou la perception que schématisés par des algorithmes.

 

BLANCS – LOUISE IMAGINE ET JEAN-YVES FICK – 10

AUX STELES - letcr1

 Extrait de  « BLANCS » (XXXII.)
Photographies de Louise Imagine et Textes de Jean-Yves Fick


Parcours de lecture
AUX STELES - s

L’extrait complet (sur babelio)

*

AUX STELES - txt00

Le poème
AUX STELES - txt11
l’image
Aux Stèles - l'image

________

les TAGS
donnent des mots de l’extrait.

___________________________________

Pour agrandir une grille de jeu, cliquer dessus


Chez Publie.net : Jean-Yves Fick

Louise Imagine

D’autres mots de Jean-Yves Fick gammalphabet
D’autres passages de Louise Imagine PASSAGES ALEATOIRES – LA VILLE


 Merci de signaler une erreur 


aux pierres éparses 
soient demeures le chemin 
l’éboulis la langue
                             intervalle
aux stèles précaires 
soient la mémoire le vent 
la branche le signe
                          le passage

L’ULTIME ALLIANCE – PIERRE BILLON – 13

SI DES SOUVENIRS - letc

                                                             

Extrait du roman « L’Ultime Alliance »
de Pierre Billon

Parcours de lecture

SI DES SOUVENIRS - s

En clair (sur babelio)

*

SI DES SOUVENIRS - txt

____________________________

On peut s’aider des TAGS
ils donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir la grille de jeu, cliquer dessus


Si des souvenirs se cachent dans ma mémoire, comment faire pour les débusquer.

A QUOI SERVENT LES MATHEMATIQUES – L’avis de William H. (sixième)

LES MATHEMATIQUES SONT PRATIQUES POUR APPRENDRE A MIEUX REFLECHIR ET À TRAVAILLER SA MEMOIRE-let

A quoi servent les mathématiques ? William H. (sixième) nous dit ici ce qu’il en pense.

—-

Parcours de lecture

LES MATHEMATIQUES SONT PRATIQUES POUR APPRENDRE A MIEUX REFLECHIR ET À TRAVAILLER SA MEMOIRE-s

En clair

LES MATHEMATIQUES SONT PRATIQUES POUR APPRENDRE A MIEUX REFLECHIR ET À TRAVAILLER SA MEMOIRE-txt

(cliquer dessus)


On peut s’aider des TAGS
ils donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour une image, cliquer dessus


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur – merci d’avance


Les mathématiques sont pratiques pour apprendre à mieux réfléchir et à travailler sa mémoire.

Adresse au « vieux Capitaine » – ANDRÉ ROUGIER

En ses confins, où il poursuit son Journal d’un affranchi
André Rougier
 dépose son
«  Adresse à un vieux capitaine »
où il évoque les morts choisies

 « ici et maintenant, dans cette vie et sur cette Terre, …« 

PUISQU IL N Y A PLUS D OUBLI QUI LAISSE LA MEMOIRE FAIRE CROIRE AUX FICTIONS

 du passé,… »

parcours de lecture

PUISQU IL N Y A PLUS D OUBLI QUI LAISSE LA MEMOIRE FAIRE CROIRE AUX FICTIONS-s

L’extrait complet

PUISQU IL N Y A PLUS D OUBLI QUI LAISSE LA MEMOIRE FAIRE CROIRE AUX FICTIONS - t