IL FAUDRA BIEN TE COUVRIR – HOWARD BUTEN – 01

IL AVAIT L AIR D UNE BOUGIE DEBOUT SUR L AILE DE L AVION AVEC SES CHEVEUX QUE LE VENT SOULEVAIT ET SON LONG MANTEAU-let

  Extrait du roman «Il faudra bien te couvrir »

de Howard Buten

Parcours de lecture

IL AVAIT L AIR D UNE BOUGIE DEBOUT SUR L AILE DE L AVION AVEC SES CHEVEUX QUE LE VENT SOULEVAIT ET SON LONG MANTEAU-s

En clair

*

IL AVAIT L AIR D UNE BOUGIE DEBOUT SUR L AILE DE L AVION AVEC SES CHEVEUX QUE LE VENT SOULEVAIT ET SON LONG MANTEAU-txt


On peut s’aider des TAGS
ils donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir la grille de jeu, cliquer dessus


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur – merci d’avance


Il avait l’air d’une bougie, debout sur l’aile de l’avion, avec ses cheveux que le vent soulevait et son long manteau.

genèse en vrac – Anna Jouy

 En ses terres virtuelles des mots sous l’aube, Anna Jouy
pose sur racines, tronc et feuilles de la journée

(aube matin  midi  après-midi  soirée  et  nuit)
ses paroles vives

 « dans le poing
la guerre entière …
DANS SES CHEVEUX IL NICHA LA TEMPETE DANS LE REGARD IL DEPOSA LE VISAGE-c  

  …secoue maintenant le sac de tes mots. laisse-moi brûler« 

Extrait de  « matin »

  » genèse en vrac «

de

Anna Jouy

parcours de lecture

*

Texte en clair

DANS SES CHEVEUX IL NICHA LA TEMPETE DANS LE REGARD IL DEPOSA LE VISAGE-txt

 —

Lecture


la guerre entière
dans ses cheveux
il nicha la tempête
dans le regard
il déposa le visage
secoue maintenant le sac de tes mots. laisse moi brûler.