L’INSTANT T – LOUISE IMAGINE – 2

 

« Louise imagine le temps.
Sous son regard, et par une magie mystérieuse qu’il n’est pas possible de dire, le temps perd la violence que nous avons pris l’habitude de lui reconnaître et que nous avons pris l’habitude d’affronter »
Extrait de la postface  de Isabelle Pariente-Butterlin

 

TU DORS DANS LE COUFFIN BERCEE - letcr1-exp

 Texte-légende extrait du recueil de photographie

« L’instant T »
de Louise Imagine

Lambersart, les jardins du Colysée –Mois d’août

( en fond, un emprunt à sa capture de lumière)

(quelques images de cette collection)


Parcours de lecture
TU DORS DANS LE COUFFIN BERCEE - sr

En clair

TU DORS DANS LE COUFFIN BERCEE - txt0r

________

les TAGS
donnent des mots de l’extrait.

___________________________________

Pour agrandir une grille de jeu, cliquer dessus


Chez Publie.net : Louise Imagine


D’autres passages de Louise Imagine
PASSAGES ALEATOIRES – LA VILLE


 Merci de signaler une erreur 


Tu dors dans le couffin,
bercée par notre marche

VIVRE ET PENSER COMME DES PORCS – GILLES CHATELET – 2

« certains partisans branchés de la Contre-Réforme libérale…
VOYAIENT DANS - letc1

…et souhaitaient donc liquider au plus vite l’État-providence, cette « structure dissipative » encombrante héritée de la deuxième vague industrielle, pour faire place nette à la troisième vague postindustrielle, légère, urbaine et nomadiste. »                                           

Lecture plus lente

VOYAIENT DANS - letr1

Extrait de l’essai « Vivre et penser comme des porcs »
de Gilles Châtelet

Parcours de lecture

VOYAIENT DANS - s

En clair sur babelio

*

VOYAIENT DANS - txt1

 Citation complète

VOYAIENT DANS - txt0

____________________________

Les TAGS
donnent des mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir, cliquer


Merci de  signaler une erreur


L’imposture pseudo-libertaire du « chaos » et de « l’auto-organisation » méritait une attention particulière. Le lecteur surpris de découvrir une analyse du chaos après une description d’une soirée au Palace ne devra pas oublier que certains partisans branchés de la Contre-Réforme libérale voyaient dans le « Grand Marché » une manifestation des vertus « créatrices » d’un chaos et souhaitaient donc liquider au plus vite l’État-providence, cette « structure dissipative » encombrante héritée de la deuxième vague industrielle, pour faire place nette à la troisième vague postindustrielle, légère, urbaine et nomadiste.

 » il disait  » de Louise Imagine – Chez Isabelle Pariente-Butterlin ((Vases communicants Juin 2015)

Dans le cadre des Vases Communicants,

(liste sur « Le rendez-vous des vases communicants« )

à lire au bord des mondes :

 » Il disait  »
Texte et photographies de Louise Imagine

[court extrait
qui m’a saisit]

LE SILENCE EST FROID ET LES MARCHES HUMAINES CLOISONNEES NE SONT QUE LES PREMICES D UNE MORT SANS ECLAT-letc

parcours de lecture

L’extrait en lecture rapide (cliquer)

  LE SILENCE EST FROID ET LES MARCHES HUMAINES CLOISONNEES NE SONT QUE LES PREMICES D UNE MORT SANS ECLAT-txtr


Louis Imagine accueille en retour Isabelle Pariente-Butterlin

« EXPLOSION INTERNE » D’ISABELLE PARIENTE BUTTERLIN – VASE COMMUNICANT