[Almanach] Eugène Ionesco …

[Auteur qui a revitalisé le théâtre en y introduisant un « absurde » très personnel.]

11-05-1966-LE 11 AVRIL 1966 LE QUATRIÈME-letcr1

[à cliquer pour obtenir le parcours de lecture]

 —

En clair


[Un passage, de la pièce « Le roi se meurt », qui évoque les noms
que l’on donnent à ceux qui refusent la guerre]

ON LES APPELAIT CHEZ NOUS DES OBJECTEURS-letcr1-exp

[à cliquer pour obtenir le parcours de lecture]

Le texte complet


MARGUERITE Qu’il ne recule pas ou gare à vous. Il faut que cela se passe convenablement. Que ce soit une réussite, un triomphe. Il y a longtemps qu’il n’en a plus eu. Son palais est en ruines. Ses terres en friche. Ses montagnes s’affaissent. La mer a défoncé les digues, inondé le pays. Il ne l’entretient plus. Vous lui avez tout fait oublier dans vos bras dont je déteste le parfum. Quel mauvais goût! Bref, c’était le sien. Au lieu de consolider le sol, il laisse des hectares et des hectares s’engloutir dans les précipices sans fond.

MARIE Ce que vous êtes regardante! D’abord, on ne peut pas lutter contre les tremblements de terre.

MARGUERITE Ce que vous m’agacez!.. Il aurait pu consolider, planter des conifères dans les sables, cimenter les terrains menacés. Mais non, maintenant le royaume est plein de trous comme un immense gruyère.

MARIE On ne pouvait rien contre la fatalité, contre les érosions naturelles.

MARGUERITE Sans parler de toutes ces guerres désastreuses. Pendant que ses soldats ivres dormaient, la nuit ou après les copieux déjeuners des casernes, les voisins repoussaient les bornes des frontières. Le territoire national s’est rétréci. Ses soldats ne voulaient pas se battre.

MARIE C’étaient des objecteurs de conscience.

MARGUERITE On les appelait chez nous des objecteurs de conscience. Dans les armées de nos vainqueurs, on les appelait des lâches, des déserteurs et on les fusillait. Vous voyez le résultat : des gouffres vertigineux, des villes rasées, des piscines incendiées, des bistrots désaffectés. Les jeunes s’expatrient en masse. Au début de son règne, il y avait neuf milliards d’habitants.

MARIE Ils étaient trop nombreux. Il n’y avait plus de place.

MARGUERITE Maintenant, il ne reste plus qu’un millier de vieillards. Moins. Ils trépassent pendant que je vous parle.

MARIE Il y a aussi quarante-cinq jeunes gens.

MARGUERITE Ceux dont on n’a pas voulu ailleurs. On n’en voulait pas non plus; on nous les a renvoyés de force. D’ailleurs, ils vieillissent très vite. Rapatriés à vingt-cinq ans, ils en ont quatre-vingts au bout de deux jours. Vous n’allez pas prétendre qu’ils vieillissent normalement.

MARIE Mais le Roi, lui, il est encore tout jeune.

MARGUERITE Il l’était hier, il l’était cette nuit. Vous allez voir tout à l’heure.

5 commentaires sur “[Almanach] Eugène Ionesco …

  1. L’un de mes auteurs fétiches, celui en tous cas qui m’a plus influencé quant à mon choix de vocation. Le rhinocéros est même une pièce toujours d’actualité sur le fanatisme et le politiquement correct. Les chaises, bien sur également et tant d’autres.

    J'aime

    • Oui, d’actualité.
      J’ai encore des souvenirs … de frissons
      baignant dans l’atmosphère de
      « la cantatrice chauve »
      [et une partie de cette « chair de poule » m’était incompréhensible
      je tremblais d’émotion et ne savais pas tout à fait pourquoi.
      Cela atteignait quelque chose qui était au-delà de mon entendement. ]

      Aimé par 1 personne

  2. à mettre aussi en parallèle cette VIsite de la vieille dame —de Dürenmatt moins absurde mais de force aussi
    avec cet étrange déport qui fait que l’absurde d’hier est souvent la réalité de maintenant.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s