Chronique des temps perdus et bande-son pour orgasme – KMS – 2

( Extrait de la présentation (source) :
« C’est beau, grave, tragique, comique comme la vie – juste : un peu excessive (mais c’est ce qu’on leur demande). On rit, on pleure, ça cogne, mais c’est bien de littérature qu’il s’agit, autant que de musique. »
François Bon)

Slow²Reading

J AI GARDE LE SOUVENIR INSISTANT - letcr1-exp

                                             …avant de basculer définitivement dans ce qu’ils appelaient le monde du travail. »

Extrait de
« Chroniques des temps perdus & Bande-son pour orgasme »

de Kill Me Sarah KMS

Parcours de lecture

J AI GARDE LE SOUVENIR INSISTANT - sr

L’extrait

J AI GARDE LE SOUVENIR INSISTANT - txt0r

 Un extrait plus long

J AI GARDE LE SOUVENIR INSISTANT - txt1r

Un extrait en slowreading (lecture) de
Guillaume Vissac

____________________________

les TAGS
donnent des mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir une image, cliquer dessus


Merci de signaler une  erreur


J’ai gardé le souvenir insistant que l’on marchait tous sur un fil en équilibre cette année-là, avant de basculer définitivement dans ce qu’ils appelaient le monde du travail.
On faisait encore traîner les vieilles habitudes d’étudiants dilettantes, comme on traîne au soleil en fin de journée en automne lorsque l’on sait que bientôt l’hiver sera là. Tu te souviens de ça ? C’est un peu flou dans ma mémoire et ça devait l’être aussi un peu dans ta vie.

EN TAXI DANS JÉRUSALEM – SABINE HUYNH – ANNE COLLONGUES – 2



JE VOUS RACONTE - letc1



—-

Lecture plus lente

JE VOUS RACONTE - let1




Extrait de « En taxi dans Jérusalem »

de Sabine Huynh

(« Faites comme chez vous ! »)

parcours de lecture

JE VOUS RACONTE - s

L’extrait complet sur babelio

*

JE VOUS RACONTE - txt0

Extrait plus complet
JE VOUS RACONTE - txt1

Une présentation du livre de Sabine Huynh & Anne Collongues sur publie.net


Les TAGS
donnent des mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir cliquer


Merci de signaler une erreur 


Je vous raconte tout ça parce que de vous avoir rencontrée a fait remonter des souvenirs. Je vous en dirai plus sur elle, la prochaine fois, si nous nous revoyons. 

PAYS DE LURE FORCALQUIER MANOSQUE – PATRICK OLLIVIER – ELLIOTT – 1



« Un village-citadelle flottant sur un paysage qui suscite la musique de l’âme. Et qui pousse au bonheur, surtout au printemps lorsque la flambée verte illumine les collines et colore ces vergers dont les poires firent autrefois la gloire de la contrée. »LA TOUT EN HAUT - letc1

Lecture plus lente

LA TOUT EN HAUT - let1

Extrait des carnets de voyage
de Patrick Ollivier-Elliot

Carnet : « Pays de Lure, Forcalquier et Manosque  »

Pages 108 à 124 consacrées à Mane
(Village très présent dans l’oeuvre de Pierre Magnan)

Parcours de lecture

LA TOUT EN HAUT - s

En clair sur babelio

*

LA TOUT EN HAUT - txt0

Extrait plus complet
LA TOUT EN HAUT - txt1

____________________

On peut s’aider des TAGS
ils donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir la grille de jeu, cliquer dessus


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur – merci d’avance


Un village-citadelle flottant sur un paysage qui suscite la musique de l’âme. Et qui pousse au bonheur, surtout au printemps lorsque la flambée verte illumine les collines et colore ces vergers dont les poires firent autrefois la gloire de la contrée.

Là, tout en haut d’une butte de safre, le souvenir d’une forteresse pleure sa majesté perdue.

Trois ou quatre maisons l’encerclent, dont les toitures restent indéfiniment rousses des caresses du couchant, et l’ensemble est si beau, si mystérieux que Giono l’avait choisit pour incarner Vieilleville lorsqu’il envisagea une adaptation cinématographique du « Chant du monde », dans laquelle la citadelle aurait été la maison de « Toussaint »

CAMPEMENTS – ANDRÉ DHOTEL – 18

Un livret
entièrement dédié à l’oeuvre d’André Dhôtel
(28 extraits provenant de quatorze romans et nouvelles
à redécouvrir en mots liés)
Pour saluer Dhôtel- livret N°1- 12 aout 2015

(cliquer sur l’image pour lire le livret)


 

J AI AUSSI BEAUCOUP-letc2

 (Pour une lecture plus ralentie encore)

J AI AUSSI BEAUCOUP -let0


Extrait du roman « Campement »
de André Dhotel

 —

Parcours de lecture

J AI AUSSI BEAUCOUP -sb

En clair  sur babelio

*

J AI AUSSI BEAUCOUP-txt00

Un extrait plus long

J AI AUSSI BEAUCOUP-txt1


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur 


J’ai aussi beaucoup de souvenirs. Souvent je pense dans les champs : si j’avais une âme, je chanterais.

MARYSE HACHE – BALEINE PAYSAGE (8) – 04 –

« la rivière aux truites près de st florent le vieil à l’aurore des bottes en caoutchouc pour entrer et rester dans le courant de l’eau / …  

LE VENTRE D UNE BALEINE-letg1

(Plus facile ici)

                                                                         

Extrait du recueil « Baleine Paysage »
de Maryse Hache

(Baleine paysage 2)

parcours de lecture
LE VENTRE D UNE BALEINE-s

En clair (sur babelio)

*

LE VENTRE D UNE BALEINE-txt

—–

Extrait plus long
LE VENTRE D UNE BALEINE-txt2

_____________________

Les TAGS donnent
certains mots de la grille.

____________________________

Pour agrandir une image la cliquer

_________________________________

Maryse Hache sur Publie.net


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur 


l’avancée des travaux — grilles rouillées bétonneuse grues jaunes — à l’entrée de passage chemin de fer à côté du restaurant japonais à côté de la pharmacie au rondibet du radada à fleurs municipales changées fond et comble tous les trois mois merci aux contribuables / l’avancée des travaux rue du lycée grue potain martèlement enfonçures dans macadam de rue dans terre de jardin de l’ancien demouchy ci-autrefois horticulteur quelques vieilles racines encore s’en souviennent / monsieur auriez-vous l’amabilité de me dire si le ph de cet échantillon de terre de mon jardin peut convenir pour planter plusieurs variétés de tulipes si ce n’est pas le cas dites-moi je vous prie avec quels ajouts je peux l’amender veuillez aussi me donner un rendez-vous pour venir choisir les bulbes veuillez recevoir monsieur l’expression de mes salutations distinguées / la charcuterie a changé de propriétaire dit la pancarte à côté de boudin aux pommes et filet de sandre / la rivière aux truites près de st florent le vieil à l’aurore des bottes en caoutchouc pour entrer et rester dans le courant de l’eau / le ventre d’une baleine échouée brille sur la berge d’un souvenir /

L’ULTIME ALLIANCE – PIERRE BILLON – 13

SI DES SOUVENIRS - letc

                                                             

Extrait du roman « L’Ultime Alliance »
de Pierre Billon

Parcours de lecture

SI DES SOUVENIRS - s

En clair (sur babelio)

*

SI DES SOUVENIRS - txt

____________________________

On peut s’aider des TAGS
ils donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir la grille de jeu, cliquer dessus


Si des souvenirs se cachent dans ma mémoire, comment faire pour les débusquer.

LE DUEL – ARNALDUR INDRIDASON – 01

« On m’a dit que vous cherchiez tous les spectateurs présents dans la salle. Je connais quelqu’un qui y était, ça vous intéresse peut-être.
– Oui.
– .…  

 VOUS PROMETTEZ DE VOUS SOUVENIR DE MOI LA PROCHAINE FOIS QUE VOUS ME METTREZ AU TROU-let  

                                                                                   … – Que nous vous mettons au trou ? Dites plutôt la prochaine fois que vous viendrez pleurer pour qu’on vous héberge.
Racontez-moi ce que vous avez entendu.

Extrait du roman « Le duel »
de Arnaldur Indridason

Parcours de lecture

VOUS PROMETTEZ DE VOUS SOUVENIR DE MOI LA PROCHAINE FOIS QUE VOUS ME METTREZ AU TROU-s

En clair

*

VOUS PROMETTEZ DE VOUS SOUVENIR DE MOI LA PROCHAINE FOIS QUE VOUS ME METTREZ AU TROU-txt

_____________________________
Cliquer sur une image pour l’agrandir


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur – merci d’avance


– On m’a dit que vous cherchiez tous les spectateurs présents dans la salle. Je connais quelqu’un qui y était, ça vous intéresse peut-être.

– Oui.

– Vous promettez de vous souvenir de moi la prochaine fois que vous me mettrez au trou

– Que nous vous mettons au trou ? Dites plutôt la prochaine fois que vous viendrez pleurer pour qu’on vous héberge.
Racontez-moi ce que vous avez entendu.