Qui pense ? … Pierre Lévy – Les technologies de l’intelligence

QUI PENSE - EST-CE LE SUJET NU ET-letexx*
[Un français
a pensé
en philosophe
et en praticien de ces domaines
depuis plus de 30 ans
les technologies de l’intelligence,
les a imaginées au service de
l’intelligence collective.
Il enseigne actuellement au Canada.

En France
dans toutes les conférences auxquelles j’ai assisté
la quasi totalité des intervenants* n’avait pas lu
les ouvrages de ce chercheur
et réinventait
au fil des ans
au mieux
de pauvres réductions
des développements de Pierre Lévy]

QUI PENSE - EST-CE LE SUJET NU ET-letex

 » …

Sont-ce encore les structures
les langues
les épistémè
ou les inconscients sociaux
qui pensent en nous ?

En développant le concept d’écologie cognitive
je défendrai l’idée d’un collectif pensant homme-choses
collectif dynamique
peuplé de singularités agissantes et de subjectivités mutantes
aussi loin du sujet exsangue de l’épistémologie
que des structures formelles
qui ont fait les beaux jours de la « pensée 68 »  » (1990)

QUI PENSE - EST-CE LE SUJET NU ET-s


*
*…L’un des moindres n’est pas Gilles Dowek
primé pour « Les métamorphoses du calcul » par un collège de philosophe (!!!**)
qui à l’issu d’une de ses conférences
(Le thème en était « Matière et Pensée »
Gilles Dowek n’y a parlé que de la matière et du calcul,
jugeant, en fin de conférence, le « concept de pensée peu pertinent » )
alors que je l’interrogeais à ce propos : m’a dit
songer à se pencher un jour sur cet auteur qu’on lui avait conseillé de lire.
(Il aurait du commencer par cela ! La première étape du traitement d’un sujet
étant, d’ordinaire, l’exploration de l’existant.)

** On peut songer, pour la philosophie, au film
« MON DIEU, COMMENT-SUIS-JE TOMBÉ SI BAS ? »
de Luigi Comencini

[Almanach] Gilles Labruyère …

[Son thème de prédilection : sa randonnée du Jeudi à travers ses paysages
plus variés qu’on ne pourrait le penser
du Nord.
Occasion de parler de tout et de … tout.]

Mercredi 21 mai 2014,
Gilles Labruyère, sur son blog « Les dessins d’humeur de Gil »
donnait
Consoude – Comfrey

(Un jeu de mots pour … une belle plante)

JE NE CONNAIS DE LA GRANDE-letcr1-exp

                                                                       

(à cliquer pour obtenir le parcours de lecture)

Le passage et le dessin en son entier chez Gilles Labruyère 


– This is comfrey ! Indeed I am going to disapoint my English speaking friends ! « This is comfrey », in French, sounds exactly like : this is the tall thing that one welds !

Je ne connais de la grande consoude que les exclamations de mon groupe de randonnée quand on en rencontre … et c’est souvent ! La grande consoude que je connais peu est une plante vivace de 40-60 cm de hauteur, aux fleurs violettes qui pendent en grappes, et qu’on trouve dans les bas côtés humides des sentiers. Elle possède, si j’en crois mes références des vertus remarquables … et controversées. Pour en savoir plus voir le site de Denis Tempé : det68.free.fr/index.html et le livre Sorties de Bois de Christine Delevoye aux éditions Noires Terres.

I do not know much about comfrey except the exclamations of my hiking group when we meet some … and that is often ! The comfrey I know little is a perennial herb, 40-60 cm tall, with purple flowers that hang in clusters, and found in the wet sides of roads or tracks. It has, if I believe my references, remarkable … and controversial virtues. For more information see Denis Tempé’s website : det68.free.fr/index.html and Christine Delevoye’s book Sorties de Bois, Noires Terres editions., both in French.

Histoires du delta – LAN LAN HUÊ – 2

Histoires du delta - couverture« Le balcon », « La fente »,
« Potamomancie », « Dans un pli de l’âme » et « Ramayana » relatent des historioles de ce delta du Sud  du Viêtnam où
elles ne sont pas seulement particularités régionales. Mais aussi et surtout mémoires. Plurielles, effacées, transformées. En transit.

L’oeuvre est disponible aux éditions Qazak (de Jan Doets)  ici

 L’illustration est de la main de Lan Lan Huê


   SAUVAGE LUI MEME - letcr10


  

 « Histoires du delta »
de Lan Lan Huê

Extrait de   « Dans un  pli de l’âme »

Itinéraire de lecture

SAUVAGE LUI MEME - s

En clair

SAUVAGE LUI MEME - txt0

 un extrait plus long

SAUVAGE LUI MEME - txt1



Certains racontent que l’infirmier avait été élevé enfant, par la nourrice. Elle venait des hauts–plateaux. Puis, quand elle est morte à son tour, c’est le village qui s’est occupé de lui. Fils de sauvage, sauvage lui–même, il a toujours vécu en marge du groupe. Il comprenait tout. Il comprenait la langue de chacun. Habité à la fois par l’esprit des plaines et celui des montagnes. Métissé.

LES LONGS SILENCES – CÉCILE PORTIER – 1


Slow²Reading
JE DIS CERCLE CAR - letcr1

—–

Extrait de « Les longs silences »
de Cécile Portier

qui sera publié le 4 novembre 2015
aux éditions publie.net 
——

Parcours de lecture

JE DIS CERCLE CAR - s

En clair
sur babelio
*

JE DIS CERCLE CAR - txt0

Un extrait plus long

JE DIS CERCLE CAR - txt1


Cécile portier sur publie.net

Son domicile virtuel (petite racine)

____________________________

les TAGS donnent des mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir  cliquer


Merci de signaler une erreur 


Tous les fauteuils du salon sont organisés autour de tables basses, il n’y a pas vraiment de fauteuil isolé. S’il y a beaucoup de monde quand on arrive, il faut bien accepter de se mettre dans un cercle. Je dis cercle, car ici ce ne sont pas des groupes, et c’est pour ça qu’entre nous il y a de longs silences.