LE GRAND MEAULNES – ALAIN FOURNIER – 30



« Et tandis qu’il secouait la vitre, le visage collé au carreau, il aperçut, grâce à un coude du chemin, une forme blanche qui courait. C’était, hagard et affolé, le grand pierrot de la fête,…LE BOHEMIEN EN TENUE - letc1… Puis tout disparut. »

—-

(Pour une lecture plus lente encore
à cliquer)

LE BOHEMIEN EN TENUE - let1

Extrait du roman « Le grand Meaulnes » de Alain Fournier

Parcours de lecture

LE BOHEMIEN EN TENUE - s

En clair sur babelio

*

LE BOHEMIEN EN TENUE - txt0

Un extrait plus long qui contient cette citation

LE BOHEMIEN EN TENUE - txt1

 


____________________________

Les TAGS donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir une image la cliquer


N’hésitez pas à signaler une erreur


Et tandis qu’il secouait la vitre, le visage collé au carreau, il aperçut, grâce à un coude du chemin, une forme blanche qui courait. C’était, hagard et affolé, le grand pierrot de la fête, le bohémien en tenue de mascarade, qui portait dans ses bras un corps humain serré contre sa poitrine. Puis tout disparut.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s