LE GRAND MEAULNES – ALAIN FOURNIER – 34

[ Le lendemain, après la bagarre ]

IL AVAIT LA TETE ET TOUT UN COTE DE LA FIGURE  -  letc1-s

… qui nous avait volés la nuit précédente. »

—-

(sans les liens d’un mot à l’autre)

IL AVAIT LA TETE ET TOUT UN COTE DE LA FIGURE  - letcr1-exp

(à cliquer)

Extrait du roman « Le grand Meaulnes » de Alain Fournier

Parcours de lecture

IL AVAIT LA TETE ET TOUT UN COTE DE LA FIGURE  - sr
(à cliquer)

En clair

IL AVAIT LA TETE ET TOUT UN COTE DE LA FIGURE  - txt0r

 —

Un extrait plus long qui contient cette citation

IL AVAIT LA TETE ET TOUT UN COTE DE LA FIGURE  - txt1r

 


____________________________

Les TAGS donnent des mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir cliquer


N’hésitez pas à signaler une erreur


Le premier que j’aperçus était celui-là même auquel je ne cessais de penser, mais le dernier que j’eusse pu m’attendre à voir en ce lieu. Il était à la place habituelle de Meaulnes, le premier de tous, un pied sur la marche de pierre, une épaule et le coin du sac qu’il avait sur le dos, accotés au chambranle de la porte. Son visage fin, très pâle, un peu piqué de rousseur, était penché et tourné vers nous avec une sorte de curiosité méprisante et amusée. Il avait la tête et tout un côté de la figure bandée de linge blanc. Je reconnaissais le chef de bande, le jeune bohémien qui nous avait volés la nuit précédente.

FAUST – GOETHE – 2

 


IL LEUR FAUT UNE GLACE - letc1
Lecture plus lente
IL LEUR FAUT UNE GLACE - let1

L’Oeuvre
« Faust »

de Johann Wolfgang von Goethe

Parcours de lecture
IL LEUR FAUT UNE GLACE - s

En clair (sur babelio)

*

——-
IL LEUR FAUT UNE GLACE - txt0
Une citation plus longue
IL LEUR FAUT UNE GLACE - txt1

__________________

Cliquer
pour agrandir
__________________________
Les Tags donnent des mots


Mettez un peu de vrai parmi beaucoup d’images,
D’un seul rayon de jour colorez vos nuages ;
Alors, vous êtes sûr d’avoir tout surmonté ;
Alors, votre auditoire est ému, transporté !…
Il leur faut une glace et non une peinture.
Qu’ils viennent tous les soirs y mirer leur figure !
N’oubliez pas l’amour, c’est par là seulement
Qu’on soutient la recette et l’applaudissement.
Allumez un foyer durable, où la jeunesse
Vienne puiser des feux et les nourrir sans cesse :
À l’homme fait ceci ne pourrait convenir,
Mais comptez sur celui qui veut le devenir.

LES DIABOLIQUES – JULES BARBEY D’AUREVILLY 01

CE NE FUT PAS UNE LETTRE QUE JE RECU DU COLONEL QUI N ECRIVAIT GUERE QU AVEC SON SABRE SUR LA FIGURE DE L ENNEMI

Extrait de la nouvelle « Le rideau cramoisi »
de Jules Barbey d’Aurevilly    
(du recueil  Les Diaboliques )

Parcours de lecture
CE NE FUT PAS UNE LETTRE QUE JE RECU DU COLONEL QUI N ECRIVAIT GUERE QU AVEC SON SABRE SUR LA FIGURE DE L ENNEMI-s

En clair

*

_____________________

On peut s’aider des TAGS
ils donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir la grille de jeu, cliquer dessus


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur – merci d’avance