The Pied Piper of Hamelin – Le joueur de flute de Hamelin – Rattenfänger von Hameln – III (b)

(Un conte bien plus actuel qu’on pourrait le penser.
À condition de savoir en transposer les termes

sans toucher aux enfants.)

Hamelin-1


(La version française du conte donnée ici est la traduction du poème de Robert Browning, illustré par Kate Greenaway)

II (b)

Malheureux par les rats !
Ces bêtes tenaient tête aux chiens et étranglaient les chats, mordaient les petits enfants dans leurs berceaux, …

HAM-03-ILS MANGEAIENT LES FROMAGES-le-i


(Plus facile)


(Chemin de lecture)


« En haut de l’arbre 
est la part de l’oiseau
dans le bas 
la part du voleur
le reste est à toi.
Ne fais pas le rat ! »

Lélio Lacaille


Poème original de Robert Browning

Hamelin-11


Rats!
They fought the dogs and killed the cats,
And bit the babies in the cradles,

HAM-en-03-AND THEY ATE-le-i

 


(More easy)


(Reading path)


(A tale much more current than one might think.
Provided you know how to transpose the terms

without touching children.)


At the top of the tree
is the part of the bird
at the bottom
the thief’s share
the rest is yours.
Don’t be a rat!

Lélio Lacaille

 

[SlowReading] Les Droits de l’Humain

Pourquoi ralentir la lecture ?

Il est des textes qu’il faut lire à haute voix, mot après mot, comme on peut le faire d’un poème, pour que ces mots nous touchent, nous saisissent, fassent l’assaut de notre pensée, bousculent ces mécanismes protecteurs qui conservent le sens à distance, paysage qui demeure au loin sans réelle profondeur.

Il est des textes qu’il faut lire plus lentement encore, lettre après lettre, le sens apparaissant peu à peu, comme par surprise. C’est le cas des textes qui fondent notre humanité.

Droits de l'homme couverture-SR

La déclaration universelle des droits de l’homme, rédigée il y a plus de 70 ans par des êtres qui ont laissé leur nom (Eleanor Roosevelt, Peng Chun Chang , Émile Saint-Lot, William Roy Hodgson,Hernán Santa Cruz, René Cassin, Alexander E. Bogomolov, Charles Dukes, John Peters Humphrey.) mais à laquelle de nombreux anonymes, femmes et hommes ont participé, cette déclaration, les grilles en labyrinthe de mots (MOTSLIES) en proposent une telle lecture ralentie avec l’espoir que ce texte, mis à mal parfois à l’occasion de crises de confiance en l’humain, soit davantage connu, en son esprit et en ses mots, au-delà son premier article.

La déclaration des droits de l’homme en lecture lente 
(format pdf)

 

Version plus facile

 

Je ne peux pas oublier : Refus d’obéissance – Jean Giono – 06

Giono jeune, a écrit un texte que Giono sage a partiellement renié, lui reprochant précisément tout ce qui en fait sa force : la colère, la fougue, l’audace, la témérité et cette capacité de faire déborder le sens au-delà des mots.
(Entretien avec Pierre Lhoste Avril 1968 « …C’est une erreur de jeunesse, une exaspération de violence … »)

Pourtant ce texte contient tout de ce qui pourrait réveiller … ce monde.
Autant à propos des guerres permanentes dans lesquelles nous sommes habilement engagés (idéologique, économique, énergétique, climatique …) que concernant la place à laquelle l’homme à le droit … parmi les autres formes de vie sur terre.

Ces extraits concernent la guerre dans laquelle Giono s’est trouvé engagé de 1914 à 1918.


soldats près à l'assaut


« Il y avait là des professeurs tous les professeurs que j’avais eu depuis la classe de 6e, des magistrats de la République, des ministres, le président qui signa les affiches, …JNPgi-06- ENFIN TOUS CEUX QUI AVAIENT-le-i


(plus facile)


(solution)


« La discipline se manifeste par la subordination de grade à grade, le respect envers les chefs, l’obéissance confiante et instantanée à leurs ordres, la volonté sincère et opiniâtre d’atteindre le but qu’ils ont fixé.

L’éducation militaire renforce l’action de la discipline et en accroît les effets; elle élève le niveau moral de celui qui la reçoit, éveille ou développe en lui les idées de dévouement et de sacrifice, lui montre le but à atteindre et lui donne l’ambition d’y parvenir. »

[Pour nos soldats : GUIDE DU POILU – Charles Charton]


« Tu es l’aiguille de la montre
que les engrenages commandent
Tu es le sable dont la chute
mesure l’approche de la fin
dans un temps
qui n’est plus
le tien »