Avant que la ville ne brûle – Cosmas Polìtis

[Histoire, en forme de conte, d’une ville partagée (Smyrne) dans les temps qui ont précédé son embrasement]

Le sang ne se change pas - letcr1-exp

 

Extrait du livre de Cosmas Polìtis
Avant que la ville brûle

Traduit du grec par Michel Volkovitch 

 

Parcours de lecture
(à cliquer)

Le sang ne se change pas - s

En clair

Le sang ne se change pas -txt0

Un extrait plus long
Le sang ne se change pas-txt1

 

 

 

Une présentation du livre


 

Et tandis qu’ils racontaient, voilà que retentit la sirène de l’usine à côté, celle de Kalidònis.
— Tiens, pourquoi ils sonnent la sortie ? Ils ne travaillent pas aujourd’hui.
— Ils ont dû apprendre la nouvelle.
— Mais enfin, ils sont pour les Anglais. Ils ont pris la nationalité.
— Le sang ne se change pas en eau.
— Katerìna ! Laisse le chat et va vite sortir la marmite du feu ! s’écria Styliani en poussant sa fille.
La petite flanqua un coup de poing à Periklis, qui s’apprêtait à lui tirer sa natte, et s’en fut vers la maison, le chaton dans les bras, en jetant des coups d’œil derrière elle.
— Je parie que c’est le gardien de l’usine qui a décidé de faire marcher la sirène. Yòryis Mavrovouniòtis.
Katerìna avait tort de se méfier, Periklis ne la poursuivit pas, ayant trop peur de Styliani.
Les enfants, maintenant que les femmes les laissaient tranquilles, se remirent à discuter entre eux, s’écriant :
— On a gagné ! Ils arrivent ! Ils arrivent !
— Mais enfin, qui arrive ? demanda Kyra Doudou, l’une des femmes.


 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s