L’ÉVIDENCE ABSURDE – RENÉ DAUMAL – Liberté sans espoir 1

[Vers la tentation « logique »
de l’acte gratuit.]

L OEIL ENFONCÉ ET BRILLANT VOIT - letcr1

L OEIL ENFONCÉ ET BRILLANT VOIT - letcr1-exp

 —

Extrait du recueil d’essais « L’Evidence absurde 1926-1934 – Essais et notes 1 »
de René Daumal

dans « Liberté sans espoir »

parcours de lecture
L OEIL ENFONCÉ ET BRILLANT VOIT - sr

En clair

L OEIL ENFONCÉ ET BRILLANT VOIT - txt0r

 Un extrait plus long

L OEIL ENFONCÉ ET BRILLANT VOIT - txt1r

____________________________

les TAGS
donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir cliquer


Merci de signaler une erreur 


L’oeil enfoncé et brillant voit des portes partout, et l’homme s’y jette, le front en avant. Il voit le ciel vide et l’espace libre. Chaque objet est pour lui le signe d’une puissance. Mais que va-t-il choisir ? Des dieux tyranniques viennent le guider et le solliciter désir, intérêt, amour, beauté, raison. Il veut choisir librement et de lui-même. Il ne veut plus accepter aucun motif d’action. Un but est pour lui un maître. Il veut vouloir pour vouloir, agir par purs décrets. L’ « acte gratuit est, dit-il, le seul acte libre; et la seule valeur qui puisse résider dans l’âme humaine, c’est la volonté qui décide librement d’un acte, ni guidée par la raison, ni dirigée vers une fin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s