« L’iris de Suse » – Jean Giono – 5

« C’est aller plus loin que la lune
mais qui le saura »

écrit Jean Giono dans sa présentation du titre.


Cinquième page,
Le seul personnage nommé jusqu’alors
poursuit sa route.
Une occasion pour que surgisse à nouveau
la nature…

telle que Giono sait nous la faire toucher, humer, … aimer(?)


 

« Il arriva à un petit col. Il s’arrêta pour écouter le ronron des pins. Le creux dans lequel il allait descendre grondait comme les plaines.

P15 - IL DEVAIT Y AVOIR EN BAS-let


 

P15 - IL DEVAIT Y AVOIR EN BAS-image

… Il devait y avoir en bas de vastes champs de blé en épis, verts, et des prés, et peut-être des jardins maraîchers.»

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s