« L’iris de Suse » – Jean Giono – 2

« C’est aller plus loin que la lune
mais qui le saura »

écrit Jean Giono dans sa présentation du titre.


Deuxième page,
Un personnage qui est ici une partie du paysage

Installée dans le temps lent des anciens.


 

« Une vieille femme sortit en secouant son tablier et vint s’asseoir sur un banc de pierre, au pied d’un platane ; 

P12 - ELLE FOUILLA DANS SA ROBE-let


 

P12 - ELLE FOUILLA DANS SA ROBE- image

… elle fouilla dans sa robe, sortit une tabatière et elle se fourra du tabac à priser dans ses deux narines. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s