Pour faire un pas de plus …

Il faut céder
le lieu où l’on se tient.

La mort n’est pas le contraire de la vie
elle est détachement, libération,
plus ou moins achevée selon le point de vue où se place
le Un et sa conscience.

IL FAUT BIEN MOURIR UN PEU-letex


renoncer à cela
c’est passer du côté des pierres
que seul le vent
use et met en mouvement.


(Pour déchiffrer la grille cliquer dessus)

2 commentaires sur “Pour faire un pas de plus …

    • Oui Gilles
      un peu si possible
      juste de quoi faire de la place à l’autre
      sous toutes ses formes.

      Ceux qui pensent qu’on peut augmenter sans cesse
      son bien
      intérieur et extérieur
      (ignorant qu’il faut lâcher ce qu’on a dans la main
      pour saisir autre chose)
      ne se rendent pas compte de la perte de contact qu’ils ont avec tout ce qu’ils ont amassé.

      Parfois même cela les met
      – sans qu’ils s’en rendent compte –
      dans un état de manque
      qui exige
      l’hyperactivité
      l’hyperconsommation
      l’ y perd tout.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s