LE COEUR CERF – JEAN GIONO – 1

 

[L’homme n’était pas aussi encombré d’inutile … au jardin d’E
Il y en avait que cela contrariaient au plus haut point.]

IL ÉTAIT PLUS AGILE QUE - letcr1-exp

Parcours de lecture

(à cliquer)

IL ÉTAIT PLUS AGILE QUE - s

En clair

IL ÉTAIT PLUS AGILE QUE - txt0


Il était beau avec ses artères et ses veines qui jaillissaient 
de lui comme les ramures jaillissent d’un cerf.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s