Responsabilité et jugement – Hannah Arendt – 2

Hannah Arendt évoque le cas particulier du Danemark qui, face aux « maîtres » allemands, a su « sauver tous ses juifs »

IL ME SEMBLE QUE LES DANOIS - letcr1

Extrait de l’essai Responsabilité et jugement
de Hannah Arendt

Parcours de lecture
IL ME SEMBLE QUE LES DANOIS - sr

En clair

IL ME SEMBLE QUE LES DANOIS - txt0r

Un extrait plus long

IL ME SEMBLE QUE LES DANOIS - txt1r

Merci de signaler une erreur


Lorsque les nazis réclamèrent d’abord seulement les réfugiés allemands qu’ils avaient déchus de leur nationalité, les Danois expliquèrent que, puisque ces réfugiés n’étaient plus citoyens allemands, les nazis ne pouvaient les réclamer sans leur assentiment. Deuxièmement, alors que peu de pays dans l’Europe occupée par les nazis ont réussi par tous les moyens à sauver la plupart de leurs juifs, il me semble que les Danois ont été les seuls à oser aborder le sujet avec leurs maîtres. Le résultat a été que, sous la pression de l’opinion publique et sans être menacés ni par une résistance armée ni par des actions de guérilla, les autorités allemandes au Danemark ont changé d’avis ; elles n’étaient plus fortes, elles étaient surpassées par ce qu’elles avaient le plus méprisé, de simples mots, prononcés haut et fort. Cela n’est arrivé nulle part ailleurs.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s