LE DOMINICAIN BLANC – GUSTAV MEYRINK – 09

L ARTISTE EST UN ETRE - let

Extrait du roman « Le dominicain blanc »
de Gustav Meyrink

Parcours de lecture

L ARTISTE EST UN ETRE -s

En clair (sur Babelio)

*

L ARTISTE EST UN ETRE -txt


[Comme un écho – et c’est un parfait hasard – ce jour même un sujet de philo en S de cette année était

Sujet 1 : Une œuvre d’art a-t-elle toujours un sens ?
et Marie Christine Grimard en parle ici]


L’artiste est un être dans le cerveau duquel l’élément spirituel, l’élément magique, l’emporte sur le matériel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s