IL DISPREZZO – LE MÉPRIS – ALBERTO MORAVIA – 02 (en italien)

 » presi dunque a vivere …

COME UN UOMO CHE PORTA DENTRO DI SE IL MALESSERE DI UNA MALATTIA INCOMBENTE MA NON SI DECIDE MAI AD ANDARE DAL MEDICO

Extrait du roman « Il disprezzo (Le mépris) »
d’Alberto Moravia 

  Solution
Soluzione

COME UN UOMO CHE PORTA DENTRO DI SE IL MALESSERE DI UNA MALATTIA INCOMBENTE MA NON SI DECIDE MAI AD ANDARE DAL MEDICO-s

 En clair
In chiaro

*

_____________________________

On peut s’aider des TAGS
ils donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir la grille de jeu, cliquer dessus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s