« L’iris de Suse » – Jean Giono – 14

« C’est aller plus loin que la lune
mais qui le saura »

écrit Jean Giono dans sa présentation du titre.


Quatorzième page,
Tringlot est surpris
ou presque
par la ville

et ses lumières.


« Il fut secoué d’un petit rire idiot. Il n’avait pas été pris tout à fait à l’improviste. Depuis un bon moment déjà il avait sur la langue un goût de fumée et dans son nez une odeur de génoises pleines de nids ; il avait même vu dans le soir les zigzags des hirondelles.
En réalité, il croyait que son nez, ses yeux et sa bouche lui faisaient des blagues.
Non, la ville était vraie,  …

P24 - VIEILLE COMME LES RUES- let


P24 - VIEILLE COMME LES RUES- image

 vieille comme les rues, comme on dit, mais elle fumait et même elle brasillait sous ses réverbères.»

 

[Almanach] KMS …

[Ballade dans le passé
à travers la musique
qui l’a
et nous a
traversé.]

Jeudi 24 mai 2012,
Les éditions Publie.net donnaient
de Kill Me Sarah ( KMS)
« Chroniques des temps perdus et bande-son pour orgasme« 

ALEX CHILTON EST MORT-letcr1-exp

                                                                       

(à cliquer pour obtenir le parcours de lecture)

Le passage en son entier


Lies de Alex Chilton


Une lecture de Guillaume Vissac :


kms couverture

Pour une version papier :


Avant de tourner pour remonter vers la gare, un peu comme dans la chanson de Dylan, c’était comme si elle me disait par-dessus mon épaule, sans que je me retourne, we’ll meet again some day on the avenue. Le soleil m’a aveuglé, il était juste entre la rangée d’immeubles bordant le trottoir brillant, j’ai oublié la suite.
J’ai ensuite longtemps évité les avenues, avant de comprendre que les chansons ne disaient pas toujours la vérité.
P.S. : C’est après ça que j’ai acheté les albums de Big Star, en commençant par le troisième, il venait d’être réédité, le plus triste, celui où il y avait Holocaust, la version originale encore plus triste que celle de Devoto. Alex Chilton est mort mercredi dernier, j’ai cru voir un peu de fumée s’envoler dans le vent. Je n’ai pas osé me retourner.

L’ECRITURE OU LA VIE – JORGE SEMPRUN – 1 [Slow²reading et Slowreading]





Slow²Reading
PLUS D OISEAUX DIS JE - letcr11

 —-

Une lecture plus lente
PLUS D OISEAUX DIS JE - let1


Extrait du recueil d’essais « L’Ecriture ou la vie »
de Jorge Semprun

parcours de lecture
PLUS D OISEAUX DIS JE - s

En clair (sur babelio)

*

PLUS D OISEAUX DIS JE - text0

Un extrait plus long
PLUS D OISEAUX DIS JE - text1Lecture en voix (SlowReading)


SlowReading : La voix ralentit la pensée et l’oblige à se poser sur le texte.
Slow²Reading : Le jeu ralentit² la pensée et lui donne le temps de s’échapper autour du mot avant de s’y poser.

____________________________

les TAGS
donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir cliquer


Merci de signaler une erreur 


Il doit avoir mon âge, quelques années de plus. Je pourrais sympathiser.
Il me regarde, effaré d’effroi.
Qu’y a-t-il dis-je irrité sans doute cassant. Le silence de la forêt vous étonne autant ?
Il tourne la tête vers les arbres alentour. Les autres aussi. Dressent l’oreille. Non, ce n’est pas le silence. Ils n’avaient rien remarqué, pas entendu le silence. C’est moi qui les épouvante, rien d’autre, visiblement.
Plus d’oiseaux, dis-je, poursuivant mon idée. La fumée du crématoire les a chassés, dit-on. Jamais d’oiseaux dans cette forêt…
Ils écoutent, appliqués, essayant de comprendre.
– L’odeur de chair brûlée, c’est ça !
Ils sursautent, se regardent entre eux. Dans un malaise quasiment palpable. Une sorte de hoquet, de haut-le-cœur.

TRANSOXIANE, épisode #1: Barbe Bleue – GUILLAUME VISSAC (2)

Slow²Reading
LA MERE DE MAUDE - letcr1Extrait de « Transoxiane, épisode #1 : Barbe-Bleue »
de Guillaume Vissac

Lecture plus lente

LA MERE DE MAUDE - let1


(à cliquer)

——

Parcours de lecture

LA MERE DE MAUDE - s

En clair
sur babelio
*

LA MERE DE MAUDE - txt0

Un extrait plus long

LA MERE DE MAUDE - txt1


Le site de Guillaume Vissac « Fuir est une pusion »

#

____________________________

les TAGS donnent des mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir une image, la cliquer


Merci de signaler une erreur 



La mère de Maude est revenue dans un nuage de fumée blanche. La cigarette appartenait à sa fille. Elle en fumait depuis sa disparition.