LAQUES – GABRIEL FRANCK – 3

Laques - couvertureChez Publie.net
Laques
Gabriel Franck
« …il s’agit d’un récit écrit dans son incomplétude même, la moitié des pages du livre étant volontairement manquantes, plongées dans un silence qui accompagne et rythme la lecture. »

(A lire de préférence sur tablette … pour une lecture aléatoire)

————–


ILS ETAIENT D ACCORD SANS - letcr1-exp —

 —

Extrait du roman « fantôme »* « Laques »

de Gabriel Franck

 —-
(* C’est la dénomination qui plait le plus à l’auteur)

Parcours de lecture

ILS ETAIENT D ACCORD SANS - sr

L’extrait

ILS ETAIENT D ACCORD SANS - txt0r

Présentation sur Publie.net

En librairie de Publie.net

Chez Gabriel Franck

____________________________

Les TAGS
donnent des mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir cliquer


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur 


elle privilégiait une approche frontale, ce qui les différenciait ; car lui tournait autour, usait de circonvolutions et approches multi-plissées, une façon comme une autre, comme s’il regardait une idole en buste ; le cercle concentrique était son principal moyen de transport, alors qu’elle abordait toute chose comme une propriété nouvelle à fouler ; mais ils étaient d’accord sans le savoir encore sur la multiplicité des modes d’assauts qu’on doit pouvoir porter vers l’autre ; et ils étaient toujours tous deux comme chacun à un coin aigu d’une rue, prêts à se rentrer dedans à une vitesse accrue, deux phénomènes météorologiques synchroniques et opposés, ils glissaient l’un vers l’autre à la rencontre d’un choc inévitable,

LA PENSÉE MOLLE – DANIEL ACCURSI – 02

« Aujourd’hui chacun cultive le mou comme son potager. Le mou de la pensée, le mou de la parole, le mou des sentiments.
Culture qui refuse le danger, la polémique, la révolte, le chiendent, qui recherche éperdument l’acquiescement. Celui qui protège, préserve, sécurise…

LE DESACCORD FAIT PEUR L ACCORD LUI RENVOIE A L ORDRE DES PANTOUFLES A LA TRANQUILLITE DE L AME-let                                                               …, au sam-suffit des retraités de la bien-pensance. »

 —

Extrait du roman « La Pensée molle»

de Daniel Accursi

Parcours de lecture

LE DESACCORD FAIT PEUR L ACCORD LUI RENVOIE A L ORDRE DES PANTOUFLES A LA TRANQUILLITE DE L AME-s

En clair

*

LE DESACCORD FAIT PEUR L ACCORD LUI RENVOIE A L ORDRE DES PANTOUFLES A LA TRANQUILLITE DE L AME-txt

—-

Un extrait plus complet
autour de cette citation
LE DESACCORD FAIT PEUR L ACCORD LUI RENVOIE A L ORDRE DES PANTOUFLES A LA TRANQUILLITE DE L AME-text3

____________________________

On peut s’aider des TAGS
ils donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir la grille de jeu, cliquer dessus


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur – merci d’avance


Aujourd’hui chacun cultive le mou comme son potager. Le mou de la pensée, le mou de la parole, le mou des sentiments. Culture qui refuse le danger, la polémique, la révolte, le chiendent, qui recherche éperdument l’acquiescement. Celui qui protège, préserve, sécurise.
Le désaccord fait peur. Grand vent des tempêtes, désert, chute.
L’accord lui, renvoie à l’ordre des pantoufles, à l’ataraxie, à la tranquillité de l’âme, au sam-suffit des retraités de la bien-pensance.