« L’iris de Suse » – Jean Giono – 10

« C’est aller plus loin que la lune
mais qui le saura »

écrit Jean Giono dans sa présentation du titre.


Dixième page,
Tringlot imagine la conduite de ceux
qui sont à sa recherche.

Et décide de la direction à prendre.


 

« Le cachou et les clefs n’allaient pas se dégoûter si facilement, bien sûr ; ils allaient d’abord faire sentinelle un bon bout de temps au carrefour de la grand-route … après, ils patrouilleraient dans les deux sens jusqu’à une gare d’un côté et de l’autre. Ils ne peuvent pas négliger les gares, les salles d’attente, les horaires. Ils en avaient bien pour tout le jour…

P20 - IL FALLAIT DONC S’ ENFONCER-let


 

P20 - IL FALLAIT DONC S’ ENFONCER-image

Il fallait donc s’enfoncer tout de suite et le plus loin possible dans le pays sauvage.»

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s