Rencontre d’un peintre – André Derain

Une rencontre permise par le partage de Dominique Hasselmann qui propose depuis avant hier  le partage de sa visite attentive de l’exposition André Derain au Centre Pompidou.*

Les toiles sur lesquelles il a porté le regard m’ont saisi par … (indicible)
et m’ont donné l’envie d’une promenade dans l’oeuvre de celui qui a écrit (rapporté sur son site par Dominique Hasselmann)

« En somme, rien n’est plus difficile que la simplicité »

(Une simplicité qui n’a rien à voir avec l’abstraction sèche de la mesure)

C’est ainsi que j’ai rencontré, abolissant pour un temps … le temps,
la nièce du peintre.

FACE À L ADOLESCENTE-letex

[Il n’est pas certain que ce que j’évoque soit possible, à cet âge, de nos jours.]

 

Dominique Hasselmann consacre trois pages de son site à André Derain


 

Face à l’adolescente peinte avec tendresse par son oncle André Derain me revient la pure chute en amour possible à 13 ans.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s