L’ENFANT QUI DISAIT N’IMPORTE QUOI – ANDRÉ DHÔTEL – 0 –

  

L ORAGE AVAIT BALAYE - letc1

(Pour une lecture plus lente)

L ORAGE AVAIT BALAYE - let1

 (de longues minutes (des heures ?) de lecture)
L ORAGE AVAIT BALAYE - le0
—     

Extrait du roman « L’enfant qui disait n’importe quoi»
de André Dhotel

 —

Parcours de lecture

L ORAGE AVAIT BALAYE - s

—–

En clair  sur babelio

*

L ORAGE AVAIT BALAYE - txt0


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur 


L’orage avait balayé le plateau pendant des heures.
Alexis regardait les énormes nuées que le soleil bas illuminait.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s