RHÉTORIQUE FABULEUSE – ANDRÉ DHÔTEL – 1

(Bientôt, après Jean Giono
Pour saluer Giono-couverture un livré dédié à André Dhôtel)

 VOUS ME DIREZ -letc1


(pour ceux qui demandent des niveaux plus difficiles)
 à cliquer

VOUS ME DIREZ -let


—     

Extrait du roman « Rhétorique fabuleuse»
de André Dhotel

 —

Parcours de lecture

VOUS ME DIREZ -s

En clair  sur babelio

*

VOUS ME DIREZ -txt1

Un extrait plus long de
« Rhétorique fabuleuse« 

 VOUS ME DIREZ -txt2


[Rapprochement évident
de Rimbaud et Dhôtel
deux dilettantes des Ardennes.]


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur 


Vous me direz que je suis ainsi tout comme la fleur en pleine vanité.
Comment faire comprendre cette vanité à des gens qui comme vous se veulent utiles et efficaces et qui cherchent à raisonner leur existence sans songer jamais à la réalité fabuleuse ?
Mais pour l’heure il est d’abord question de mon indignité.
À ce sujet je dois donc vous parler de mon déplorable penchant à demeurer sans rien faire à la façon des fleurs.

ZODIACAL – PIERS ANTHONY – 2

« Ivo … VOUS NE POUVEZ CONTROLER-letc2

Une grille plus difficile (cliquer)

VOUS NE POUVEZ CONTROLER-letc1

Extrait de « Zodiacal  »

de Piers Anthony

parcours de lecture

VOUS NE POUVEZ CONTROLER-s

En clair sur babelio

*

VOUS NE POUVEZ CONTROLER-txt1


Les TAGS
donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir une image la cliquer


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur


Ivo, vous ne pouvez contrôler un feu en vous y faisant cuire. Il vous faut le manier à distance sans jamais le toucher.

LE VOYAGE DE SIMON MORLEY – JACK L. FINNEY – 1



LA CONQUETE DE LA LUNE - letc1      

                         —                            

Extrait de
« Le voyage de Simon Morley »
de Jack Finney

 —

(certains ont souhaité un peu plus de difficulté
à cliquer)

LA CONQUETE DE LA LUNE - letc0

Itinéraire de lecture

LA CONQUETE DE LA LUNE - s

En clair  sur babelio

*

LA CONQUETE DE LA LUNE - txt1

Un extrait plus long

LA CONQUETE DE LA LUNE - txt2


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur 


Je vous préviens tout de suite : je ne suis même pas autorisé à faire vaguement allusion à la nature de ce projet. Et croyez-moi, jamais vous ne devineriez. Mais il y a une chose que je peux vous dire, et je ne m’en priverai pas : il est absolument fascinant et, tout au long de leur folle histoire, les humains n’ont jamais rien conçu de tel. Dès que j’en ai saisi les implications, j’ai perdu le sommeil, et ce n’est pas une façon de parler : pendant deux nuits, je n’ai littéralement pas pu fermer l’œil. La troisième, il a fallu me faire une piqûre pour que je dorme un peu ; pourtant, je suis plutôt du genre tâcheron sans imagination. Vous me suivez toujours ?
— Mais certainement. Si je comprends bien, vous avez enfin découvert quelque chose de plus intéressant que le sexe ?
— Vous allez voir que vous ne vous trompez pas de beaucoup. La conquête de la Lune n’est rien en comparaison de ce qui vous attend peut-être. La plus merveilleuse des aventures ! Je donnerais n’importe quoi pour être à votre place ; je donnerais des années de ma vie rien que pour tenter ma chance. Et voilà, ami Morley. Je pourrais continuer à discourir, et c’est probablement ce que je vais faire ; mais au fond, tout est dit

LE GRAND MEAULNES – ALAIN FOURNIER – 23


POUR LA PREMIERE FOIS MEAULNES-let                                                                               

Extrait du roman « Le grand Meaulnes » de Alain Fournier

Parcours de lecture

POUR LA PREMIERE FOIS MEAULNES-s

En clair sur babelio

*

POUR LA PREMIERE FOIS MEAULNES-txt

Un extrait plus long qui contient cette citation

POUR LA PREMIERE FOIS MEAULNES-txt2

____________________________

Les TAGS donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir une image la cliquer


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur – merci d’avance


La course avait fini trop tôt. Il était quatre heures et demie et il faisait jour encore, lorsque Meaulnes se retrouva dans sa chambre, la tête pleine des événements de son extraordinaire journée. Il s’assit devant la table, désœuvré, attendant le dîner et la fête qui devait suivre.
De nouveau soufflait le grand vent du premier soir.
On l’entendait gronder comme un torrent ou passer avec le sifflement appuyé d’une chute d’eau. Le tablier de la cheminée battait de temps à autre.
Pour la première fois, Meaulnes sentit en lui cette légère angoisse qui vous saisit à la fin des trop belles journées. Un instant il pensa à allumer du feu ; mais il essaya vainement de lever le tablier rouillé de la cheminée. Alors il se prit à ranger dans la chambre ; il accrocha ses beaux habits aux portemanteaux, disposa le long du mur les chaises bouleversées, comme s’il eût tout voulu préparer là pour un long séjour.

LE GRAND MEAULNES – ALAIN FOURNIER – 20

« La jeune fille répondait doucement. Et lorsqu’elles descendirent sur l’embarcadère, elle eut ce même regard innocent et grave, qui semblait dire : …

QUI ETES VOUS QUE FAITES VOUS ICI JE NE VOUS CONNAIS PAS ET POURTANT IL ME SEMBLE QUE JE VOUS CONNAIS-let                                                                                     … D’autres invités étaient maintenant épars entre les arbres, attendant. Et trois bateaux de plaisance accostaient, prêts à recevoir les promeneurs. Un à un, sur le passage des dames qui paraissaient être la châtelaine et sa fille, les jeunes gens saluaient profondément, et les demoiselles s’inclinaient. »

Extrait du roman « Le grand Meaulnes »
de Alain Fournier

Parcours de lecture

QUI ETES VOUS QUE FAITES VOUS ICI JE NE VOUS CONNAIS PAS ET POURTANT IL ME SEMBLE QUE JE VOUS CONNAIS-s

En clair sur babelio

*

QUI ETES VOUS QUE FAITES VOUS ICI JE NE VOUS CONNAIS PAS ET POURTANT IL ME SEMBLE QUE JE VOUS CONNAIS-txt

Un extrait plus long qui contient cette citation

QUI ETES VOUS QUE FAITES VOUS ICI JE NE VOUS CONNAIS PAS ET POURTANT IL ME SEMBLE QUE JE VOUS CONNAIS-txt2

____________________________

On peut s’aider des TAGS
ils donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir une image, cliquer dessus


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur – merci d’avance


La jeune fille répondait doucement. Et lorsqu’elles descendirent sur l’embarcadère, elle eut ce même regard innocent et grave, qui semblait dire :
« Qui êtes-vous ? Que faites-vous ici ? Je ne vous connais pas. Et pourtant il me semble que je vous connais. »
D’autres invités étaient maintenant épars entre les arbres, attendant. Et trois bateaux de plaisance accostaient, prêts à recevoir les promeneurs. Un à un, sur le passage des dames qui paraissaient être la châtelaine et sa fille, les jeunes gens saluaient profondément, et les demoiselles s’inclinaient. Étrange matinée ! Étrange partie de plaisir ! il faisait froid malgré le soleil d’hiver, et les femmes enroulaient autour de leur cou ces boas de plumes qui étaient alors à la mode…
La vieille dame resta sur la rive, et, sans savoir comment, Meaulnes se trouva dans le même yacht que la jeune châtelaine. Il s’accouda sur le pont, tenant d’une main son chapeau battu par le grand vent, et il put regarder à l’aise la jeune fille, qui s’était assise à l’abri. Elle aussi le regardait. Elle répondait à ses compagnes, souriait, puis posait doucement ses yeux bleus sur lui, en tenant sa lèvre un peu mordue.
Un grand silence régnait sur les berges prochaines.
Le bateau filait avec un bruit calme de machine et d’eau. On eût pu se croire au cœur de l’été. On allait aborder, semblait-il, dans le beau jardin de quelque maison de campagne. La jeune fille s’y promènerait sous une ombrelle blanche. Jusqu’au soir on entendrait les tourterelles gémir… Mais soudain une rafale glacée venait rappeler décembre aux invités de cette étrange fête.

UN SOIR (Les nuits de Malmont ) – ANDRÉ DHÔTEL – 04

« Mais  vous ferez bien attention au lait que vous boirez, parce qu’il faut bien aller chercher le lait chez les Vortoux, qui nous en donnent volontiers avec l’espoir de nous empoisonner un jour … »

IL VOUS FAUT AVOIR DES CHATS VOUS FAITES BOIRE UN CHAT AVANT VOUS TROIS SONT DEJA MORTS CHEZ MOI QUATRE DANS CETTE MAISON-let

Extrait de la nouvelle « Les nuits de Malmont »
de André Dhotel
(du recueil de Un soir  )

Parcours de lecture

IL VOUS FAUT AVOIR DES CHATS VOUS FAITES BOIRE UN CHAT AVANT VOUS TROIS SONT DEJA MORTS CHEZ MOI QUATRE DANS CETTE MAISON-s

En clair

*

IL VOUS FAUT AVOIR DES CHATS VOUS FAITES BOIRE UN CHAT AVANT VOUS TROIS SONT DEJA MORTS CHEZ MOI QUATRE DANS CETTE MAISON-txt

_____________________

On peut s’aider des TAGS
ils donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir la grille de jeu, cliquer dessus


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur – merci d’avance


Il vous faut avoir des chats. Vous faites boire un chat avant vous. Trois sont déjà morts chez moi quatre dans cette maison.

FAHRENHEIT 451 – RAY BRADBURY – 1

VOUS SAVEZ JE N AI PAS DU TOUT PEUR DE VOUS

Extrait du roman « Fahrenheit 451 »
de Ray Bradbury

Parcours de lecture
VOUS SAVEZ JE N AI PAS DU TOUT PEUR DE VOUS-s

L’extrait sur babelio

*

_____________________

On peut s’aider des TAGS
ils donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir la grille de jeu, cliquer dessus


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur – merci d’avance