CAMPEMENTS – ANDRÉ DHÔTEL – 25


A MINUIT QUELQUES UNS - letcr1-exp

(Novice, ceci est pour toi
les liens entre les mots son donnés
– à cliquer – )
A MINUIT QUELQUES UNS - letc1-sr

 


Extrait du roman « Campement »
de André Dhotel

 —

Parcours de lecture

A MINUIT QUELQUES UNS - sr

En clair


(à cliquer pour retourner)

A MINUIT QUELQUES UNS - txt0r

La page en audio


 

Un livret dédié à l’oeuvre d’André Dhôtel
(28 extraits provenant de quatorze romans et nouvelles
à redécouvrir en mots liés)
Pour saluer Dhôtel- livret N°1- 12 aout 2015

(cliquer sur l’image pour lire le livret)

 

 


Merci de  signaler une erreur  


A minuit, quelques-uns allaient dormir dans le pré et dans les pommes de terre, après avoir regardé la lune.

COLLINE – JEAN GIONO – 15

Un livret
entièrement dédié à l’oeuvre de Jean Giono
(extraits des nouvelles, romans et pièces de théâtre
à redécouvrir en jeu)
Pour saluer Giono-couverture

[D’un jour à l’autre en ces collines
le temps change
et la rumeur aussi.]

L EAU ELLE MEME NE CHANTE PAS - letcr1-exp


(Nouvelle ou nouveau venu(e) ?
pour toi, lecture plus facile avec
le lien entre les mots

A cliquer pour retourner )

L EAU ELLE MEME NE CHANTE PAS - letc1-sr

————–

Extrait du roman « Colline »
de Jean Giono

parcours de lecture

L EAU ELLE MEME NE CHANTE PAS - sr

 —-

En clair

L EAU ELLE MEME NE CHANTE PAS - txt0r

Un extrait plus long

L EAU ELLE MEME NE CHANTE PAS - txt1r

  (Janet est à l’agonie
autour de lui
pour conjurer le sort
des histoires étranges
naissent sur les lèvres.
Ici il est question d’un crapaud)

_____________________

Pour agrandir une image
la cliquer


Merci de signaler une erreur 


Hier encore, le ciel était l’arène du bruit ; des chars, des cavales aux sabots de fer y passaient dans un grondement de galop et des hennissements de colère.
Aujourd’hui, le silence. Le vent a dépassé la borne et court de l’autre côté de la terre.
Pas d’oiseaux.
Silence.
L’eau, elle-même, ne chante pas ; en écoutant bien, on entend quand même son pas furtif : elle glisse doucement, du pré à la venelle sur la pointe de ses petits pieds blancs.