« Le pays où l’on arrive jamais » – André Dhôtel – page 8

« Je n’ai jamais interdit à un élève
de regarder par la fenêtre.
«

disait André Dhôtel à propos de
cette ultime forme de l’école buissonnière
qui est encore possible (?) de nos jours.

C’est ce que le Livre permet depuis toujours
fenêtre ouverte sur
ce qui buissonne à deux pas de nous.


Huitième page,
Exilé
mais sans savoir qu’il existe
un autre monde
que celui où il vit
isolé des autres malgré lui

Gaspard se rapproche
de ce qui ne se refuse pas à lui.


 

« Lorsqu’il quitta l’école à quatorze ans, Gabrielle Berlicaut l’occupa à cirer les parquets et à balayer la cour. Bien qu’il eût montré une intelligence assez vive, la tante se désintéressa de l’avenir de Gaspard. Si elle le gardait chez elle, pour faire son devoir, comme elle le proclamait, elle avait toutefois renoncé à ses rêves. Gaspard, de son côté, ignorait même qu’il eût été possible de concevoir pour lui quelque ambition. Son seul désir était de passer inaperçu. Il s’était d’ailleurs attaché à la maison, .…
  

P08-ET LES PLUS MODESTES CHOSES-let


 

P08-ET LES PLUS MODESTES CHOSES-image1


et les plus modestes choses du village faisaient partie de lui comme ses mains et ses yeux. »

Serge Marcel Roche – Conversation

ces-choses-du-dehors-chez-moi-let*

**[Une poésie où les mots
rencontrent et font rencontrer
les êtres animés ou non
et leurs parfums
dont Serge Marcel Roche
a frôlé la trace.]
*
*


Anna Jouy donne une critique du recueil
ici
(avec une vidéo de présentation (+!))

ces-choses-du-dehors-chez-moi-letex

Conversation
poémes
aux éditions Qazaq (de Jan Doets)

(l’illustration en fond est de d’Olivier Dende
comme toutes celles du recueil
)


Toujours j’emprunte
Le passage de nuit
Mais c’est peu de distance
Juste une largeur de piste
Et tu comptes mes pas de poussière
Il y a l’ombre des citronniers
Habités par les fourmis rouges
Et la lueur d’un doum
Ces choses du dehors
Chez moi sont en dedans
Là où je passe

LES AVENTURES D’ALICE AU PAYS DES MERVEILLES – LEWIS CARROLL – 03

 » Il venait de se passer tant de choses bizarres,qu’…

ELLE EN ARRIVAIT A PENSER QUE FORT PEU DE CHOSES ETAIENT VRAIMENT IMPOSSIBLES

Extrait du roman « Les aventures d’Alice au pays des merveilles »
de Lewis Carroll

Parcours de lecture

ELLE EN ARRIVAIT A PENSER QUE FORT PEU DE CHOSES ETAIENT VRAIMENT IMPOSSIBLES-s

L’extrait complet sur babelio

*

____________________________

On peut s’aider des TAGS
ils donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir la grille de jeu, cliquer dessus


À propos de cet extrait

Sans y paraître, Lewis Carrol « allusionne » (ou alluvionne) ici une vérité fondamentale.

En ce monde il y a en effet beaucoup moins de choses impossibles qu’on le croit vraiment.

Il paraîtrait même qu’il n’y en a qu’une seule … mais qu’on ne la connait pas.
Ce qui est bien naturel. Car y avoir accès par le langage serait déjà donner l’idée du chemin pour y parvenir.
Or, cet univers étant beaucoup plus imaginatif que nous, et bien plus capable en actes, si notre pensée accède à une idée, LUI aussi et la réalisation en serait immédiate …


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur – merci d’avance

NO ET MOI – DELPHINE DE VIGAN – (Citations choisies par des élèves ) – 20 – (Apolline P.)

   Lettres au collège de Buis les Baronnies
                                        




J AI PENSE VOILA COMME LES CHOSES BASCULENT EXACTEMENT SANS PREAVIS SANS PANCARTE VOILA COMMENT LES CHOSES S ARRETENT-let

                             

Extrait du roman « No et moi« 

de Delphine de Vigan

collecté et proposée par Apolline P.

Son commentaire :

J AI PENSE VOILA COMME LES CHOSES BASCULENT EXACTEMENT SANS PREAVIS SANS PANCARTE VOILA COMMENT LES CHOSES S ARRETENT-com

Parcours de lecture

J AI PENSE VOILA COMME LES CHOSES BASCULENT EXACTEMENT SANS PREAVIS SANS PANCARTE VOILA COMMENT LES CHOSES S ARRETENT-s

 ——

En clair

J AI PENSE VOILA COMME LES CHOSES BASCULENT EXACTEMENT SANS PREAVIS SANS PANCARTE VOILA COMMENT LES CHOSES S ARRETENT-txt


Les TAGS donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir une image, cliquer dessus


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur – merci d’avance


J’ai pensé voilà comme les choses basculent exactement sans préavis, sans pancarte, voilà comment les choses s’arrêtent