Droits de l’homme – Nations Unies

Pourquoi ralentir la lecture ?

Il est des textes qu’il faut lire à haute voix, mot après mot, comme on peut le faire d’un poème, pour que ces mots nous touchent, nous saisissent, fassent l’assaut de notre pensée, bousculent ces mécanismes protecteurs qui conservent le sens à distance, paysage qui demeure au loin sans réelle profondeur.

Il est des textes qu’il faut lire plus lentement encore, lettre après lettre, le sens apparaissant peu à peu, comme par surprise. C’est le cas des textes qui fondent notre humanité.

La déclaration universelle des droits de l’homme, rédigée il y a plus de 70 ans par des êtres qui ont laissé leur nom (Eleanor Roosevelt, Peng Chun Chang , Émile Saint-Lot, William Roy Hodgson,Hernán Santa Cruz, René Cassin, Alexander E. Bogomolov, Charles Dukes, John Peters Humphrey.) mais à laquelle de nombreux anonymes, femmes et hommes ont participé, cette déclaration, les grilles en labyrinthe de mots (MOTSLIES) en proposent une telle lecture ralentie avec l’espoir que ce texte, mis à mal parfois à l’occasion de crises de confiance en l’humain, soit davantage connu, au-delà son premier article.

 


BIBLE DES DROITS DE L'HOMME---


En téléchargement libre pour un usage non commercial
(cliquer sur l’image)


Article premier

110TOUS LES ÊTRES HUMAINS NAISSENT-LET

 

120ILS SONT DOUÉS DE RAISON-LET


(La solution en cliquant sur la grille)

Décret du préfet – Dauphiné

La solution (il suffit de suivre le chemin)

le prÉfet de la drÔme-sol

Une grille très facile à lire (Les liaisons entre les mots sont données/ouvertes)

le prÉfet de la drÔme-lett

Une grille facile (Les contours des mots sont donnés ainsi que la première lettre.)

le prÉfet de la drÔme-let

… (d’autres niveaux intermédiaires existent.)

Une grille très difficile (on ne donne que la première lettre, le début est encore en haut à gauche)

le prÉfet de la drÔme-le