Mémoires d’Hadrien – Marguerite Yourcenar

je-ne-savais-pas-que-la-douleur-let*

*

[Faut il désirer
atteindre
la sortie ?]

*


je-ne-savais-pas-que-la-douleur-letex

Extrait des
« Mémoires d’Hadrien »
de Marguerite Yourcenar


Je ne savais pas que la douleur contient d’étranges labyrinthes, où je n’avais pas fini de marcher. On s’efforçait de me distraire. Quelques jours après l’arrivée à Thèbes, j’appris que l’impératrice et sa suite s’étaient rendues par deux fois au pied du colosse de Memnon, dans l’espoir d’entendre le bruit mystérieux émis par la pierre à l’aurore, phénomène célèbre auquel tous les voyageurs souhaitent d’assister.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s