MONKEY’S REQUIEM – MATTHIEU HERVE – 2

Slow²Reading

NOTRE SINGE REPETE QUE MONTICELLI LUI A APPRIS LE CHROMATISME - letcr1-expo
(inclusion : le portrait du lieutenant Milliet par Van Gogh)

Extrait du recueil de nouvelles
« Monkey’s Requiem »

de Matthieu Hervé

Parcours de lecture

NOTRE SINGE REPETE QUE MONTICELLI LUI A APPRIS LE CHROMATISME - s

L’extrait (sur babelio)
*

NOTRE SINGE REPETE QUE MONTICELLI LUI A APPRIS LE CHROMATISME - txt0

—–

Extrait plus long

NOTRE SINGE REPETE QUE MONTICELLI LUI A APPRIS LE CHROMATISME - txt1

Matthieu Hervé chez Publie.net

En librairie de Publie.net

____________________________

les TAGS
donnent des mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir une image, cliquer dessus


Merci de signaler une  erreur


Un jour il l’a mis sur la piste d’un Monticelli, je crois, un peintre de Provence mort il y a peu de temps. Avec son frère Théo ils cherchent à acquérir davantage de tableaux de ce peintre. Ils en possèdent déjà cinq. Monticelli traitait la peinture en la triturant en épaisseur ou en appliquant directement deux couleurs prises ensemble. Il disait qu’il était incompris, était en avance sur son temps, qu’il peignait pour dans cinquante ans. Et il a posé quelques pierres pour les impressionnistes. Notre singe répète que Monticelli lui a appris le chromatisme des couleurs et le flou des formes, et qu’en un sens il en prolonge le travail comme un fils ou un frère.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s