LE VILLAGE PATHÉTIQUE – ANDRÉ DHÔTEL – 2

« Julien revoyait surtout cette cuisine parfaitement blanche où ils épluchaient ensemble leurs légumes.
En vérité tout cela avait toujours paru provisoire et à mille lieues d’une vie normale…

C ETAIT UN DECOR - letc1                                                                            


(Pour une lecture plus ralentie )

C ETAIT UN DECOR - let1

Extrait du roman « Le Village pathétique »
de André Dhotel

 —

Parcours de lecture

C ETAIT UN DECOR - s

 —

En clair  sur babelio

*

C ETAIT UN DECOR - txt0

Un extrait plus long

C ETAIT UN DECOR - txt1


Merci de  signaler une erreur 


Julien revoyait surtout cette cuisine parfaitement blanche où ils épluchaient ensemble leurs légumes.
En vérité tout cela avait toujours paru provisoire et à mille lieues d’une vie normale. C’était un décor qu’un changement d’éclairage avait pu disperser sans qu’il restât la forme d’un bibelot.

2 commentaires sur “LE VILLAGE PATHÉTIQUE – ANDRÉ DHÔTEL – 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s