CALIGULA- ALBERT CAMUS – 1




MA JOIE ETAIT SOUDAIN - letc1


Lecture plus lente
MA JOIE ETAIT SOUDAIN - let1


Extrait de la pièce de théâtre «Caligula »

de Albert Camus

 —

Parcours de lecture
MA JOIE ETAIT SOUDAIN - s

En clair
sur Babelio
*

MA JOIE ETAIT SOUDAIN - txt0

Extrait plus long
MA JOIE ETAIT SOUDAIN - txt1

_________

Les TAGS
donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir cliquer


Merci de signaler une erreur


Moi, je n’étais ni sourd ni aveugle. Mais je n’entendais que le piaffement doux de mon sang. Ma joie était soudain sans impatience. Ô cité de lumière, voici qu’on t’a remise à moi pour la vie, jusqu’à l’heure où la terre nous appellera. Demain, nous partirons ensemble et nous monterons la même selle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s